AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chasse aux badgers (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: La chasse aux badgers (libre)   Dim 7 Sep - 3:19

Certains jours annoncent leur lot de mauvais temps, mais de bonnes nouvelles peuvent arriver, à l'inverse, on peut très bien regarder sa mère être mise à la terre par une riante journée ensoleillée. Ces contrastes, n'étaient pas une règle. Ou peut-être que cette journée en était l'exception. Alors qu'il sirotait un café pour se réveiller, à midi, il entendit la sonnette retentir. Ramassant pantalon sur une chaise, il l'enfila à l'envers avant d'ouvrir la porte.

-Grmbl pourquoi?

-Monsieur Saneada, j'ai un paquet pour vous, signez ici!

Après que le facteur soit parti, il dégagea les papiers qui jonchaient son bureau pour poser le colis. Dedans, il trouva le résultat de ses années d'études, un badge doré avec une balance en haut relief. Derrière, se trouvait un pin ainsi que son numéro d'avocat 5011651116. Oui le temps était radieux aujourd'hui, alors pourquoi ne pas aller à Gatewater park pour fêter cette réussite.

Une demi heure plus tard, après avoir garé son véhicule, Noctus se dirigeait vers l'entrée du parc, son badge flambant neuf accroché à son col. Il avait bien besoin de décompresser après avir passé tout ce temps à étudier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Sam 4 Oct - 19:36

Une matinée de travail venait de s'achever. L'après-midi promettait d'être ensoleillée, ce qui eut le mérite d'agacer le procureur. Il adorait son travail de procureur, là n'est pas la question. Seulement, une petite après-midi de repos n'a jamais empiété sur le travail de qui que ce soit. Oh, et voilà qu'il se mettait à penser comme un avocat de la défense...

Quoi qu'il en soit, il était l'heure de manger. Tous les jours - depuis qu'il avait commencé sontravail en tant qu'avocat de l'accusation, à vrai dire, il mangeait à midi. Midi pile. Et il reprenait à midi et demi. Il avait l'habitude de manger tranquillement dans son bureau, et il était rare qu'il déjeune ailleurs qu'à cet endroit qui lui est devenu si cher au fil des années... mais aujourd'hui, c'était différent. Il n'avait pas dormi de la nuit, cela faisait quasiment vingt-quatre heures qu'il travaillait sans s'arrêter. Il avait besoin de lumière. De respirer.

Il saisit son déjeuner, minutieusement préparé le matin. Oh, ce n'était pas grand chose bien entendu ; rien qu'un sandwich enveloppé d'un papier d'aluminium. Mais n'allez pas croire qu'il mangeait des sandwichs tous les jours, encore heureux. Il fourra ce casse-croûte dans son inséparable sacoche de luxe, saisit ses clés qui trônaient fièrement sur son bureau, et s'en alla. Direction le Gatewater Land. Aujourd'hui, il reprendrait à quatorze heures.

Il arriva au parc. Comme il s'y attendait, le temps était incroyablement doux. Une brise caressait son visage et le soleil était bien présent. Il s'installa sur un banc, décida de déballer son sandwich, et le porta à sa bouche. Il jeta un coup d’œil autour de lui. Il vit un homme plus loin, vers l'entrée du parc. Sur le coup, il ne saisit pas bien les détails de sa silhouette, mais plus il s'approchait, plus il vit quelque chose briller sur le col de sa veste. Il s'approchait et... Oh ! Je n'y crois pas... c'est... un badge d'avocat ?


Dernière édition par Miles Edgeworth le Jeu 23 Oct - 16:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Dim 5 Oct - 6:40

Pour une journée de septembre, le temps était étonnement clément. Et pas seulement au niveau de la saison, il n'était pas impossible que d'avoir des jours de grand soleil. Par contre, avoir un parc d'attraction presque vide pour soi, ça c'était une bonne chose, non c'était limite génial, pas de file d'attente et toutes les attractions qu'il voudrait. Il y avait après tout une certaine maison hantée dont il souhaitait découvrir le secret. Oui, ce serait un bon entraînement, le secret de la maison hantée était une légende qui avait fait le tour d'internet. Et le badger fantôme avait carrément atteint le rang de creepy pasta. C'était son devoir en tant qu'avocat de dévoiler le secret derrière la maison hantée de gatewater land.

Il avait tellement d'idées pour commencer, il allait probablement utiliser la logique. Peut-être même utiliser Damoclés, après tout si plusieurs millions de personnes ne pouvaient pas trouver le secret derrière la maison hantée, il aurait à utiliser toutes ses ressouces et même à faire preuve d'observation. Et en parlant d'observation... un homme en costume bordeaux avec un jabot blanc semblait décidé à percer un trou dans son badge flambant neuf par l'intensité de son regard.


*Edgeworth? Qu'est ce qu'il fait là? Il y a eu un meurtre?

Ou peut-être pas, il avait un sandwich dans les mains. Naturellement, même le légendaire Edgeworth connu sous le nom de procureur démoniaque avait besoin de se sustenter. Celui qu'il considérait comme son professeur se trouvait devant lui. Mais contrairement à un élève, il ne connaissait rien sur lui. Et même s'il aurait eu des infos, il était pas mal sûr qu'il aurait été vu comme un fan fou. C'était peut-être mieux qu'ils ne sachent rien l'un sur l'autre.

Il sortit de sa poche une carte cartonnée avec son nom et son numéro de téléphone ainsi que le nom de son métier. Pour être honnête, il avait préparé ces cartes bien avant de recevoir son colis. Après tout il avait reçu les résultats bien avant le colis. Internet et le téléphone seront toujours plus rapide que la poste.

Maintenant qu'il avait un plan d'attaque, il ne lui restait plus qu'à l’exécuter.


-Excusez-moi, vous êtes bien Miles Edgeworth, procureur à la cour? Je me nomme Noctus Saneada, voici ma carte.

Et joignant le geste à la parole, il lui tendit son morceau de bristol, première carte prfessionnelle de ce qu'il espérait une longue liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Jeu 16 Oct - 19:18

Miles regarda l'avocat plus en détail. Une peau assez pâle, des cheveux noirs et des lunettes. Oh bien sûr, il l'analysa rapidement. Un coup d’œil supplémentaire aurait pu lui permettre de voir que le badge d'avocat que portait fièrement ce jeune homme était flambant neuf : par une rayure, pas une. Le procureur eut, par ailleurs, le réflexe de plonger une main dans sa poche droite, où il y sentit son badge de procureur. Badge qu'il possédait depuis un sacré moment, d'ailleurs. Ah ! Il se souvenait encore de l'instant même où son mentor lui avait donné ce badge. Oh, pas de cérémonie, ou quoi que ce soit d'autre, Von Karma n'étant pas du genre très jovial. Cependant, ce jour là, Miles eut l'impression de voir de la fierté dans le regard de son mentor ; expression qui resta longtemps gravé dans la mémoire du procureur. Expression qu'il avait pris plaisir à voir, une expression qu'il aurait espérer revoir un jour. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Et en y repensant, cette expression le dégoûtait, aujourd'hui. Von Karma n'était qu'un être répugnant d'égoïsme.

Basta ! Miles pensa à autre chose. Il porta son regard vers le sandwich qu'il avait à moitié dévoré, et fut soudain pris d'un manque d'appétit. Cela le poussa à remballer son sandwich dans le papier d'aluminium, puis à glisser son repas dans sa sacoche. Cet avocat l'avait tant intrigué qu'il lui avait coupé l'appétit. Après tout, admettez que croiser un avocat de la défense dans un parc d'attraction, ce n'est pas banal. Alors imaginez y croiser un avocat et un procureur. N'est-ce pas incroyable ? Non ? Bon. Enfin. Miles s'apprêtait à aller lui parler, mais l'homme s'approcha. Peut-être l'avait-il reconnu ? Après tout, si cet avocat s'intéressait aux actualités ne serait-ce qu'un minimum, il avait forcément déjà entendu le nom de Miles Edgeworth quelque part.

Ce dernier vit alors l'avocat sortir de sa poche quelque chose comme une carte. Cela lui rappela avec tendresse les centaines de cartes qui traînaient au fond de ses tiroirs, aussi organisé et maniaque soit-il. En effet, Gumshoe avait pris soin de préparer une petite surprise au procureur : des caisses de cartes cartonnées, vantant les mérites de l'incroyable procureur au jabot blanc. Ce que Gumshoe oubliait, à ce moment là, c'est qu'en général, les gens ne choisissent pas les procureurs qui les accusent. Il faut dire que la justice ne serait plus réellement assurée, dans ce cas, n'est-ce pas ?

« Excusez-moi, vous êtes bien Miles Edgeworth, procureur à la cour? Je me nomme Noctus Saneada, voici ma carte. »

Le procureur sourit leva son regard sur l'avocat et, avant même de dire quoi que ce soit, se saisit de la carte et l'examina rapidement. Un avocat, comme il l'avait deviné depuis un petit moment. Noctus Saneada. Miles n'avait jamais entendu ce nom nul part. Et pourtant, Noctus semblait le connaître, et connaître sa profession. En même temps, Miles avait tout de même un certain nom dans le domaine de la justice, non ? Et puis, la couleur de son costume et ses vêtements datés n'étaient pas des plus singuliers, n'est-il pas ? Se retenant de rétorquer « je n'ai pas besoin d'avocat », Miles porta une nouvelle fois son regard gris sur Noctus.

[/color][/size][/font]
«C'est bien moi. »[/color]
Miles se leva par politesse et tendit alors sa main à l'avocat qui l'intriguait étrangement. Il sentait quelque chose de singulier chez lui, une aura qui lui rappelait un certain avocat au costume bleu... enfin, peut-être se trompait-il.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Miles Edgeworth le Mer 22 Oct - 23:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Mar 21 Oct - 5:52

Serrant la main du roi des procureurs, Noctus se demandait si meurtre il y avait eu dans ce coin. Après tout, Edgeworth n'était tout simplement pas du genre à prendre des vacances ou pour le citer, il n'en avait pas le temps. Cela dit, si meurtre il y avait eu lieu au parc, pourquoi laisser les gens rentrer et qui diable se rendait sur une scene de crime avec un sandwich? Aussi dingue que cela paraissait, l'observation seule ne lui apporterait pas de réponses. Il ne laissa pas la poignée de main s'éterniser plus longtemps. Mais pareillement, il laissa la question reposer dans son esprit.



Miles Edgeworth procureur de génie:
 

Un crime à Gatewater?:
 

Mais que fait la police?:
 

Le sandwich du procureur:
 

*Maintenant voyons voir si je peux calmement lier les éléments entre eux.*

Mais que fait la police?:
 


Le sandwich du procureur:
 

*Ces éléments sont ils liés?*

*Ouch il n'y a aucun lien! Allez un peu de serieux!*


Le sandwich du procureur:
 
Miles Edgeworth procureur de génie:
 

*Ces éléments sont ils liés?

*Hmm oui, il y a définitivement un lien! Miles Edgeworth ne ferait pas une telle erreur que de manger au travail. Il n'est donc pas là pour travailler.


Pause déjeuner:
 

Un crime à Gatewater?:
 

Pause déjeuner:
 

*Ces éléments sont ils liés?

*Les éléments se suivent... Naturellement cela signifie que Miles Edgeworth n'est pas ici pour travailler, peut-on par conséquent en conclure qu'il n'y a pas eu de crime?


Gatewater légale?:
 

Mais que fait la police?:
 


Gatewater légale?:
 

*Ces éléments sont ils-liés?

Et nous arrivons à la fin de cette piste logique. Si les entrées sont ouvertes et que la police n'est pas arrivée, alors c'est la présence du procureur qui est contradictoire. Je ne dis pas voir Miles comme un procureur mais un humain. Il est donc ici pour une raison non liée au travail. Cela dit, dire qu'il n'y a pas d'activité suspecte est prématuré. Le creepypasta semble parler de disparitions. Ce ne sont peut-être que des rumeurs, mais je suppose que je n'aurai pas la réponse tant que je n'aurais pas élucidé son secret. Bon j'ai deux mystères sur les bras.


Miles Edgeworth à Gatewater:
 

Pas de fumée sans feu:
 

Cette révision lui avait fait le plus grand bien, et comme à chaque fois qu'il le faisait, il sentait une certaine satisfaction. Certes, le résultat était le même, il ne savait pas pourquoi Edgeworth était là et il ne savait rien sur cette maison hantée, mais maintenant, il savait avec certitude qu'Edgeworth n'était pas là pour travailler. Bref s'il voulait résoudre ce mystère, il devait s'adresser à la source.

-Excusez moi M. Edgeworth, je me demandais ce que vous faisiez ici. Êtes vous ici pour écouter les Gavinners? Leur concert a lieu au stadium après tout.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Jeu 23 Oct - 0:03

L'avocat finit alors par lâcher la main de Miles, puis se mit à réfléchir. Longuement. Miles aurait juré qu'il était en train d'établir des connexions logiques ; mais impossible, à moins que cet avocat n'ait déjà assisté à l'un de ses procès ? Le procureur n'en savait trop rien, mais la réflexion de l'avocat lui paru presque louche. Enfin, Miles était aussi du genre à réfléchir longuement avant de parler, alors, soit, il laissa passer sans relever. Il profita du moment « d'absence » de l'avocat pour l'examiner plus en détail : celui-ci avait les cheveux très -très!- foncés, presque autant que ses yeux qui paraissaient noirs. Des yeux cachés par une paire de binocles. Noctus était plutôt fin, pas trop mal habillé... mais c'était surtout ce badge qui attirait l'attention de Miles. Il était neuf. Vraiment ! Comme si il venait de sortir de sa boîte.

« Excusez moi M. Edgeworth, je me demandais ce que vous faisiez ici. Êtes-vous ici pour écouter les Gavinners? Leur concert a lieu au stadium après tout. »

Les Gavinners ? Qu'est-ce que c'est que ça ? Ah oui ! Il s'agissait de ce groupe de soit-disant rock où chante cet idiot d'adolescent procureur allemand aux cheveux blond et aux regard bleu, faisant tomber toutes les minettes du quartier. Seigneur, ce que ce groupe le crispait. De la musique, et puis quoi encore !

« Hm, ce n'est pas réellement mon...style musical. »

Miles fit un sourire à l'avocat, puis il pointa en direction de la maison hantée. C'est vrai, un mystère traînait depuis quelque temps ; les gens découvrant le mystère de la maison hantée disparaissaient. Miles ignorait si cette légende -car c'en était une- était vraie, mais il mourrait d'envie de percer ce secret qui planait. Ce n'était pas une petite maison hantée qui allait lui faire peur !... à moins qu'il n'y ait des ascenseurs.

« Vous en avez entendu parler ?»

A moins de vivre dans une grotte elle-même renfermée dans une grotte, l'avocat en avait forcément entendu parler. Il était peut-être même possible qu'il soit venu pour ça, après tout ! Qui sait ?

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Miles Edgeworth le Jeu 23 Oct - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Jeu 23 Oct - 3:35

Donc la raison qui avait amené le roi des procureurs en ces lieux était la même que celle qui avait amené ici l'avocat rookie capable de logique prosécutoriale. Résoudre l'énigme de la maison hantée. Et apparemment, il n'y allait pas en raison du travail. Déjà qu'il comptait résoudre l'énigme de la maison hantée en solo, avec l'aide du procureur Edgeworth, cette maison n'avait aucune chance. Il rendit donc son sourire au procureur.

-Pas plus que n'importe qui. J'admets être intéressé par cette légende urbaine. Ce n'est probablement qu'un moyen d'attirer les curieux pour avoir plus de clientèle. Mais internet n'a pas une seule réponse sur le secret du badger fantôme. Et ça c'est intéressant. Quoi qu'il en soit... il n'y a qu'une façon de découvrir la vérité n'est ce pas.

Il s'apprêtait à se retourner et l'inviter à le suivre, quitte à lui payer le billet, mais à ce moment un individu bleu apparût devant lui Il connaissait le nom de ces créatures, les badgers. Celui-ci possédait des yeux entièrement noir et un panneau photo rally dans la main.Il restait immobile et semblait attendre quelque chose. Après trente secondes à se zyeuter les uns les autres, Noctus se décida à briser la glace.

-Y a t il un moyen de vous être utile?

-Ne désirez vous pas me prendre en photo?

-Je dois avouer que l'envie ne me prends pas non. Hmm monsieur Edgeworth quelque chose ne va pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Sam 25 Oct - 16:55

L'avocat rendit son sourire au procureur. Comment s’appelait-il, déjà ? Mince, Miles avait déjà oublié. Noctis ? Ah, non, Noctus. Un prénom étrange, soit-dit en passant. Le procureur avait appris au cours de ses études quelques bases de latin, je dis bien quelques bases, car Miles Edgeworth était loin de parler une telle langue couramment. Noctis signifiait 'nuit', en latin, et le prénom de l'avocat était étrangement proche de ce mot relativement... sombre. Oui, c'était ce que ce prénom évoquait au procureur, l'obscurité. Noctus Saneada apparaissait pourtant comme quelqu'un de jovial, d'amical, de sympathique. Oh bien sûr, Miles avait appris à se méfier des apparences, avec le temps. Mais bon, il ne s'agissait que d'un prénom, après tout. C'est vrai, un prénom est bien loin de définir une personne. Regardez, le prénom 'Miles' signifie 'celui qui crie'. A part pour hurler « objection! » au tribunal, Miles n'était pas du genre à crier... je crois.

Enfin. A vrai dire, Miles n'était pas réellement venu pour cette maison hantée. Le secret des miroirs n'en était déjà plus un pour lui ; il avait eu l'occasion de percer le mystère de ce trompe-l’œil à une reprise déjà, au cours d'une enquête. Que voulez-vous que Miles réponde par rapport à sa présence ici ? « Je suis juste venu manger mon sandwich, mais je repars, là »...non ! Mais l'avocat, lui, semblait être venu pour ça. Pour quelle autre raison un avocat se rendrait-il dans un tel endroit si ce n'est pour élucider un mystère tel que celui-ci ? Oh bien sûr, les avocats avaient une notion bien personnelle de la détente, j'en conviens. Mais que voulez-vous ? On est magistrat, ou on ne l'est pas !... Cela arracha un soupir d'aise à Miles.

« Pas plus que n'importe qui. J'admets être intéressé par cette légende urbaine. Ce n'est probablement qu'un moyen d'attirer les curieux pour avoir plus de clientèle. Mais internet n'a pas une seule réponse sur le secret du badger fantôme. Et ça c'est intéressant. Quoi qu'il en soit... il n'y a qu'une façon de découvrir la vérité n'est ce pas.  »

Il n'y en avait qu'une seule, en effet. Miles ne s'était pas aventuré à chercher la solution sur Internet, vu qu'il la connaissait la réponse à cette question lui-même. Mais il croyait l'avocat. Internet n'avait pas non plus la réponse à tout, fort heureusement ! Et à vrai dire, le procureur était curieux de voir ce dont l'avocat était capable !... tant que cela ne dépassait pas les 14h. Et oui, Miles avait prévu de retourner travailler, à 14h, pour avoir le temps de profiter du beau temps et de déjeuner au calme, pour une fois. Mais ses plans avaient été fortement perturbés... à tel point qu'il s'apprêtait à aller s'amuser dans une maison hantée avec un avocat ! Cette situation était totalement absurde. Il n'avait même pas fini son sandwich. Enfin ! A peine eut-il le temps de se faire cette réflexion qu'un Proto Badger débarqua devant eux.

Le silence.

« Y a-t-il un moyen de vous être utile ? »

Le Proto Badger s'agita, comme outré. Le procureur croisa les bras, comme à son habitude. Il savait ce que cette chose était en train d'attendre, mais il décida de ne pas lui faire ce plaisir que de le prendre en photo. Ah, avec toute cette affaire, Miles s'était créé une aversion pour ces stupides badgers.

« Ne désirez vous pas me prendre en photo? »

Miles tiqua. Ah, ce qu'il m'agace avec ses stupides photos. Le procureur poussa un soupir désagréable à peine dissimulé. L'avocat ne manqua pas de le remarquer, d'ailleurs.

« Je dois avouer que l'envie ne me prend pas, non. Hm, monsieur Edgeworth quelque chose ne va pas ? »

Miles reporta son regard sur l'avocat. Il ignorait s'il était déjà venu dans ce parc d'attraction. Cette histoire de photo... il s'agissait là d'un jeu stupide pour amuser les enfants... ou Kay.

« Non, ce n'est rien. Laissez tomber cet idiot en costume bleu. »

Miles décida de quitter cet endroit et de se diriger vers l'entrée de la maison hantée. Cela était la deuxième fois qu'il s'y rendait, mais dans des circonstances bien moins effrayantes que la première fois. Du moins, il le pensait.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Sam 25 Oct - 20:32

Tandis que le procureur se rendait vers la maison hantée, Noctus paya leurs entrée, là on lui remit un plan du parc, deux pass et une bible des badgers. Sur le plan, il y avait certaines photos d attractions dont celles de la maison hantée et du badger fantôme. Il n'était pas vraiment sûr, mais quelque chose n'allait pas. Il prit donc son portable et photographia le protobadger en criant "badger get!"

Il prit ensuite la route de la maison hantée où il croisa le véhicule du blue badger en train de vendre des friandises. Il en profita pour le prendre en photo alors que celui-ci recevait un coup de pied dans le tibia d'un gamin qui l'avat défié en duel.

-BADGER GET!

Selon la bible, il ne devait en rester plus que deux, mais les chances qu'il les croise sur sa route étaient probablement basse. Alors qu'il se dirigeait vers la maison hantée, Guilty Love qui résonnait dans le parc commençait à s'atténuer et un son d'orgue pouvait se faire entendre. Pas à pas, cette musique et la présence de créatures effrayantes en plastiques ainsi qu'une voix grave voulant imiter les intonations d'un Poe colérique, mais qui par manque de moyen ou de talents ne donnait que l'impression d'entendre des sons sans liens entre eux, s'amplifiaient et donnaient l'impression qu'on entrait dans un parc différent. Non parce que l'effet de peur n'était pas là.

Finalement il rejoignit le procureur devant le plus pur stéréotype de maison hantée et lui tendit un des pass.Mais honnêtement, une machine à brouillard!

-Bon il est temps de se plonger dans ce mystère.


Le bruit d'éclairs enregistrés vint pour ponctuer sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Mar 28 Oct - 1:27

Ah, ce que cette maison hantée était... clichée ! Miles se souvint s'être fait la réflexion la première fois qu'il s'y était rendu. Franchement, la bâtisse était à vomir, et ce ridicule son d'orgue était limite amusant. On aurait plus cru à une parodie qu'à une maison hantée... ces bestioles en plastique, là. Ridicule. Non mais sincèrement, ok ce parc était fait pour amuser les gosses, et cette maison hantée devait garder un aspect enfantin, certes, Miles voulait bien l'admettre. Mais là, même les gosses de 6 ans et demi auraient pu se taper une bonne barre devant ces ridicules monstres en plastique. Et cerise sur le gâteau, cette voix grave qui sortait d'on ne sait où censée filer les chocottes ; laissez-moi vous dire que c'est raté, messieurs. Pour la sensation de peur, j'entends. Cette voix ridicule laissait penser à un manque de moyen flagrant, si vous voulez mon avis. Mais passons ; nous ne sommes pas là pour discuter de tout ça, mais plutôt pour raconter la première rencontre des deux maîtres. Bien que l'avocat n'ait toujours pas fait ses preuves, soit-dit en passant. Mais il aurait, j'en suis sûr, bien d'autres moyens de démontrer ses compétences, pas vrai ~ ?

Miles soupira. La première fois qu'il était entré dans cette étrange endroit, il s'était fait capturer, puis séquestrer. Et la deuxième fois qu'il y était allé, c'était pour démontrer un meurtre. Un meurtre horrible ; enfin horrible pour une personne normale, Miles s'en contrefoutait, maintenant, hein. 7 ans d'accusation, ça finit par blaser, forcément. Mais bon. Il fallait bien y aller, dans cette maison hantée misérable, hein. Qu'est-ce qu'il craignait, après tout ? Toute cette histoire était réglée, maintenant. Et ce stupide proto badger ne l'aurait pas une seconde fois, avec son épée en plastique, soyez-en sûr ! Et puis bon, la voix de son collègue avocat l'encouragea d'autant plus à rentrer là dedans, malgré le fait que sa phrase ait été ponctuée par un pauvre bruit d'éclair enregistré. Ce qui le décrédibilisa un tantinet, soit-dit en passant. Noctus Saneada, seigneur du mal ! Tellement d4rk que quand il parle, y'a des éclaaairs ! … hum, bref.

Miles décida donc de rentrer en premier. Restait plus qu'à voir ce que cet endroit lui réservait.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Mar 28 Oct - 5:27

Une fois entrés, la première chose qui frappait était d'abord ce qui se passait avant l'entre, un employé laissait es gens passer un par un ou deux par deux, et curieusement, il était interdit d'entrer tant que les autres n'étaient pas ressortis. C'était très étrange, la meilleur idée qu'il pouvait avoir à ce sujet était la possibilité que ceci soit lié au trick du badger fantôme. Le deuxième point bizarre était justement ce brouillard qui s'étendait jusqu'à l'intérieur de la pièce. Là on dépassait le cliché pour tomber dans le franchement bizarre. Ce brouillard empêchait de voir le sol et risquait d'entraîner des accidents. Troisième point, la présence de miroirs déformants. À quoi diable pouvaient ils servir dans une maison hantée!!!

brouillard dans la maison:
 

entrées limitées:
 

Miroirs déformants:
 

De là où il se trouvait, il avait deux choix, traverser le couloir en direction du cadavre de badger ou tourner à droite et entrer dans une autre pièce.Bon puisqu'il était ici pour le mystère du badger fantôme, il était inutile pour lui de changer de pièce. Sérieusement ces sons enregistrés étaient déconcentrant.

Il s'avança en direction du badger et le vit disparaître. Recula et le vit réapparaître. Réavança et rejoignit le mur du fond.Là il tâta ce dernier n'hésitant pas à toquer pour voir s'il sonnait creux. Il recula de nouveau et regarda attentivement.

eureka



-Il y a définitivement une contradiction. Monsieur Edgeworth, observez cette photo du badger fantôme sur la brochure, plutôt fidèle à celui que l'on aperçoit ici. Et maintenant, observez la bible des badgers et cette photo que j'ai prise du blue badger. Comme vous pouvez le voir, la sangle qui part normalement de son épaule droite à sa hanche gauche s'est retrouvée inversée. Dans la maison hantée elle part de son épaule gauche pour rejoindre sa hanche droite.

badger inversé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Jeu 6 Nov - 19:25

Oh, et bien bravo monsieur l'avocat, vous venez de deviner la présence de miroirs, c'est incroyable. Non, bravo, vraiment, vous êtes d'une perspicacité hors du commun, absolument fantastique... ! Non, j'arrête mes sarcasmes, je n'ai pas envie de paraître désagréable, après tout. Cet avocat venait effectivement de résoudre le mystère des miroirs, mais rien de bien folichon, Miles l'avait déjà fait avant lui ; et cette affaire datait d'il n'y a pas très longtemps. Cette « énigme » allait s'avérer être une partie d'ennui pour Miles. Et cela l'ennuyait d'autant plus que Noctus lui expliquait l'affaire comme s'il ne l'avait jamais vue auparavant. Et l'avocat, tu as bien vu sa tête ? Miles n'avait pas l'air d'un bleu, allons. Mais bon, ils étaient venus pour ça, mais, malgré le fait que Noctus ait trouvé la solution, cela n'impressionna nullement notre procureur au jabot. Il attendait la suite.

« Quelle observation M. Saneada, fit le procureur avec une pointe d'ironie fort peu agréable dans la voix, je n'en attendais pas moins d'un jeune avocat après tout. »

Jeune, oui, car comme Miles l'avait deviné quelques minutes plus tôt, Noctus n'était pas un avocat avec quelques années d'expérience. Cela pouvait se voir au badge tout neuf qu'il avait fièrement mis en évidence sur son col. Et puis, avec le recul, cela se voyait après tout. Il n'avait pas plus de 25 ans. Malgré le fait que ses lunettes lui donnaient très certainement un air plus mature, on pouvait facilement deviner qu'il était jeune.

« Et ensuite ? »

Ben oui. Maintenant qu'il était lancé, autant le laisser finir.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Ven 7 Nov - 9:19

Quand Noctus raisonnait, il ne s'attendait pas à être admiré par qui que ce soit. D'une part parce qu'en général ses raisonnements il les faisait seul. Et d'autre part parce qu'il ne s'attendait en général pas à ce que les gens comprennent la profondeur de ses réflexions. Cela dit s'il y avait eu une personne de qui il aurait attendu des encouragements, c'était celui qui lui avait enseigné la logique. Que son compliment soit mêlé d'ironie avait quelque chose de blessant pour l'avocat.  Blessant et surprenant, le procureur Edgeworth n'était pas connu pour être mesquin. Snob à la rigueur, mais il ne serait sûrement pas jaloux que Noctus l'ait vu en premier. Mais peut-être qu'il interprétait mal la chose. Peut-être que l'ironie venait de la facilité avec laquelle il avait déjà fait cette conclusion en premier. Le badger inversé sautait aux yeux! Enfin tant qu'on s'en approchait pas.

Avec la même logique, on pouvait en conclure une chose, Miles Edgeworth avait très certainement résolu ce mystère avant lui. Bien le moins qu'il puisse faire en tant qu'élève était de résoudre ce mystère. Il regarda son reflet déformé dans un des miroirs.

Peut-être que là encore, il était aveuglé par un  préjugé... Quelle raison aurait on de mettre une poupée inversée dans une maison hantée? Absolument aucune! Alors peut-être que la poupée était standard, mais qu'on la voyait inversée. Il était temps de  voir si la logique s'articulait.


Miroirs déformants:
 

badger inversé:
 

-Ensuite il faut se demander si le badger est inversé ou s'il nous apparaît inversé. Et dans le cas 2 la reponse saute aux yeux, ce n'est pas le blue badger qu  on voit, mais son reflet. Le tour fonctionne ainsi. De loin on voit le reflet du badger et quand on s'approche le miroir se  confond avec le mur un peu comme un clapet. Mais je ne vous apprend rien, n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Sam 15 Nov - 15:17

« Mais je ne vous apprends rien, n'est ce pas ? »

Ah, en effet, là, l'avocat ne lui apprenait pas grand chose. Rien du tout, en fait. Et il venait de s'en rendre compte. Bon, le prendre de haut comme l'avait fait Miles quelque secondes plus tôt n'était pas forcément gentil, mais le procureur n'était pas un gentil, après tout. Ce n'était pas la première fois qu'il réagissait ainsi, et ce ne serait certainement pas la dernière fois, malheureusement. Enfin, sauf s'ils mourraient tous les deux dans cet endroit effrayant... non, je plaisante. Cet endroit était étrange, rigolo, enfantin, mais il n'était très certainement pas effrayant. Mais bon, l'hypothèse de la mort n'était pas à écarter avec toute cette fumée artificielle. Ce n'était franchement pas agréable.Enfin. Miles tâchait juste de ne pas respirer trop précédemment afin de ne pas étouffer. Croyez-moi, il est vraiment difficile de respirer quand un brouillard artificiel est projeté en intérieur. Et puis, regardez-moi ces miroirs déformants. C'était une blague ou quoi ? A vrai dire, Miles ne s'était jamais interrogé sur la raison de leur présence ici, mais peut-être y avait-il une raison logique ? Il l'ignorait à ce moment là, après tout, il n'était pas tout seul.

« En effet, j'ai déjà résolu ce mystère par le passé.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   Jeu 4 Déc - 6:54

Sybilin était le procureur, mais même les mots les plus communs pouvaient avoir un sens. Edgeworth avait deux traits caractéristiques immanquables. Il lui était impossible de retenir correctement un nom et il ne mentionnait jamais les affaires où il était impliqué.  Cependant, Noctus les avait suivi, puisqu'il étudiait la loi et ce que Miles Edgeworth venait de dire à demi mots c'était que l'énigme et une de ses affaires avaient coïncidé, ou en termes moins logiques il avait résolu l'énigme de la maison hantée en résolvant une affaire. Hors par le plus grand des hasards, il n'y avait eu qu'un crime  que le grand Miles Edgeworth avait résolu à Gatewater land: L.A.1.

L'avocat de la défense sortit son téléphone et consulta les notes qu'il avait écrites jadis sur ce procés impressionnant. Impressionnant parce que Miles Edgeworth avait créé deux miracles. D'abord, il a réussi à gagner ce procés sans donner une seule preuve définitive. Ensuite L.A.1 s'appuyait sur L.A.2 une affaire de Kidnapping avec un seul témoignage définitif... le sien. Alors que L.A.2 avait été perdue contre l'argument de Gavin "Temoignis unus, Temoignis nullis" par un autre procureur, Edgeworth avait réussi... par sa logique a remporté les deux affaires et montrer qu'il n'existait pas de quatrième kidnappeur. Deux miracles une victoire sans témoignage, et une victoire à un procés où il était lui même la victime. Il n'y avait aucune chance qu'il lui dise.


Étrangement, après L.A.1, Gavin avait été chargé de la défense post condamnation et opté pour une légitime défense. C'était pour le moins étrange. Kristoph Gavin semblait avoir une obsession pour la victoire. Ça ne se voyait pas derrière ses dehors de la défense la plus cool de l'ouest, mais les résultats parlaient pour lui, il était systématique dans ses méthodes, interrogeait chaque point avec pugnacité et trouvait fatalement les erreurs qu'il utilisait avec une efficacité proche du sadisme. Renoncer à attaquer l'argument d'Edgeworth quand celui-ci  n'était pas étayé... ça ne ressemblait pas à Gavin.


Le miracle:
 

La stratégie de Gavin:
 

*La corrélation est violente! La victoire d'Edgeworth était assurée, après tout Gavin n'a même pas cherché à se défendre. La question est maintenant de savoir pourquoi...

Il n'y avait aucun doute, le procès était truqué et si tel était le cas, il n'avait aucune raison de ne pas employer ses armes, il devrait par contre les modifier un peu car il rentrait dans le domaine de l'imaginaire. C'était un contre interrogatoire en pensées, qui s'il ne se trompait pas lui permettrait d'amener Edgeworth à parler de sa résolution. Pour ce contre interrogatoire, il s'imagina sur le banc de la défense, Miles Edgeworth se dressait en face de lui sur le banc de l'accusation, un autre Miles Edgeworth le fixait froidement sur le stand des témoins.

Dans l'esprit de Noctus:
 

objection



Malgré les sons enregistrés, la voix de Noctus avait résonné clairement dans le couloir de la maison hanté, index pointé en direction du procureur, il se préparait à utiliser le tranchant de Damoclés qui cette fois avait autant de solidité et de tranchant que celle de la justice.

-Vous avez déjà résolu ce mystère par le passé? Je ne vous l'ôterai pas, le miroir qui tourne est vôtre. Mais qu'en est-il du reste? Je veux bien sûr parler du double miracle LA1. Kristoph Gavin qui a rendu votre témoignage invalide sur LA-2 a plaidé ensuite légitime défense quand il pouvait remettre tout votre argumentaire en doute. C'est étrange... Je ne sais pas si vous avez consciemment ou non décidé de tirer cette affaire au clair, mais puisque nous sommes sur les lieux du crime.
Permettez moi en ce cas de jouer les avocats de la défense, votre argument était tel une chambre close, vous enfermant avec Lans Amano et Colin Devorae. Avec vous inconscient, il n'y avait aucun autre témoin possible. Et pourtant une personne contredit clairement cette affirmation... vous même.

Dans LA-2, vous avez clairement dit qu'un groupe ne pouvait entrer sans que l'autre ne soit sorti, ce qui signifiait qu'un employé aurait dû voir non pas le moment du meurtre, mais ce qui s'est passé après, ce que je veux dire m Edgeworth, c'est qu'il aurait dû voir le proto-bager lutter pour transporter le bad badger inconscient et vous même dans le même état en direction de sa badger mobile. Plus important encore,  il ne serait sûrement pas rester sans rien faire. Autre détail, la maison hantée n'a pas été fermée alors que son miroir était brisé. Dernier détail, si comme vous le pensez Colin Devorae et Lans Amano vous avaient précédé, vous n'auriez pas pu entrer dans la maison hantée. Ce qui veut dire en respectant cette logique, que Lans Amano et Colin Devorae n'ont jamais mis les pieds dans la maison hantée.

Mais ça ce n'était un argument qui n'existait que si on avait les informations de LA1 et de LA2, informations que M Gavin possédait, après tout il s'est chargé de rendre votre témoignage irrecevable. Entre Gavin  qui saborde son propre travail et l'absence de témoin quand il devait fatalement y en avoir un, je dirais que quelqu'un a fait en sorte que Lans Amano soit condamné, pourquoi, je commence à en saisir l'idée. Cela concerne son trajet, Lans Amano et Colin Devorae sont tous deux liés à Ernest Amano. Lui même était impliqué avec le gang de contrebande.

Il n'est pas impossible que les deux faits, l'employé n'a pas vu Colin et Lans. Et Lans a assassiné Colin dans cette pièce s'imbrique ensemble. Et du coup cela signifierait que Lans a emprunté une route secrète menant à cette pièce. Mais si une telle route existe, il faudra prouver que personne d'autre que Lans ne l'a prise. Qu'en dites vous procureur?


un chemin secret?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chasse aux badgers (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chasse aux badgers (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chasse aux sangsues [Libre]
» Petite partie de chasse entre novice [Libre et Nuage Nocturne]
» [évent]Une petite chasse aux oeufs [LIBRE]
» MHL - Place à la saison régulière + La chasse aux agents libre (002)
» Un chasseur sachant chasser... ne sort jamais sans son chien de chasse [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rpg . Outside the city :: Gatewater Land-