AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bal d'Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Maire
Maître du jeu
avatar


Messages : 77
Messages RP : 23
Arrivée à Etan : 09/06/2014
Masculin Âge : 51 ans
Statut : Marié
Métier : Maire

Your Life
Lieu de travail: Mairie d'Etan City
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Bal d'Halloween   Ven 31 Oct - 16:48

Bien le bonsoir, chers habitants d'Etan. Ce soir, en l'honneur d'Halloween, nous avons le plaisir de vous offrir ce magnifique bal, en espérant que vous saurez l'apprécier.

Je vois que vous êtes tous vêtus de vos plus beaux costumes ! Cela ne fera que renforcer la magie de cette soirée. Un planning vous a été distribué dès votre entrée dans la salle de balle, vous donnant ainsi les horaires des différentes activités. Avec, encore une fois, l'espoir que vous saurez toutes les apprécier ~ Passez une agréable soirée en ces murs.

Planning :

23h - Minuit Buffet de bienvenue et ouverture des danses.
Minuit - 1h Danses.
1h – 2h30 Repas animé.
2h30 – 3h Danses.
3h - 4h30 Animations (secrètes).

Il est à présent 23h. Ceux qui le souhaitent peuvent se diriger vers le buffet. Les autres peuvent commencer à faire valser leur partenaire...

Musique de lancement des danses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Lyons
Inspectrice
avatar


Messages : 84
Messages RP : 26
Arrivée à Etan : 16/10/2014
Féminin Âge : 25 ans
Statut : Mariée à son travail
Métier : Inspecteur

Your Life
Lieu de travail: Le Commissariat
Situation financière: Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Ven 31 Oct - 21:23

22h 37. Deborah se lança un dernier regard dans le miroir, vérifiant que son déguisement était parfait.

D'aussi loin que ses souvenirs remontent, elle avait toujours adoré Halloween. Déjà petite, chaque année, elle faisait le tour du pâté de maison avec ses parents. Elle se déguisait en fantôme, en Sherlock Holmes… Rien de très sophistiqué, mais ça importait peu. Elle s'amusait. Même après, avec Wallace, elle avait continué à fêter Halloween. Même à l'académie de police, ils organisaient des fêtes à thème. Elle avait été Bonnie Parker pour le Halloween "criminels célèbres", Irène Adler pour le Halloween "Détectives de fiction"… Bien sûr, une fois sortie de l'académie, elle avait dû arrêter. Plus le temps. Et elle pensait sincèrement ne plus avoir le temps avant longtemps. Mais quand elle avait appris pour le bal d'Halloween d'Etan, elle n'avait pas pu résister.

Après des négociations avec ses supérieurs, elle avait finalement reçu sa soirée de libre. Et comme il était hors de question qu'elle y aille seule, elle était parvenue à convaincre l'inspectrice Mirolid, sa collègue de l'accompagner. Les deux femmes avaient rendez-vous à 22h 55, juste avant le début du bal, devant l'entrée. Et si elle voulait y être à temps, Deborah devait y aller tout de suite.

Repérant une imperfection, elle posa une dernière touche de maquillage. Cette année, elle avait opté pour un costume complexe mais, du moins à son goût, du meilleur effet. Elle portait un débardeur blanc sale sous une chemise ouverte, ainsi qu'un pantalon en jeans et des bottes. Les manches comme les jambes de pantalon étaient éventrées, comme explosées de l'intérieur, et laissaient dépasser une dense fourrure dorée. Ses bottes aussi étaient éventrées, et révélaient cette fois des griffes en plus de la fourrure. Ses mains avaient été transformées en griffes par des gants, et l'illusion était parfaite. Mais le plus impressionnant était situé plus haut, au niveau de son visage.

Une fausse déchirure partait de sa bouche, traversant sa joue droite jusqu'à la limite de la mâchoire. Sous la peau, des crocs dépassaient et formaient comme un morceau de gueule de loup, avec des poils blonds en haut et en bas. Une autre déchirure semblable courrait de son sourcil droit et remontait le long de son crâne jusqu'à se perdre dans ses cheveux, qui se mêlaient aux poils. Ce morceau de maquillage couvrait son oreille droite, et justement, une fausse oreille de loup en dépassait. Une troisième déchirure semblable se trouvait sur sa poitrine, dépassant légèrement de sous son débardeur au niveau de son décolleté. Et, la touche finale, une queue dorée dépassait de son dos juste au-dessus la ceinture. Avec tout ça, elle faisait un parfait loup-garou au beau milieu de sa transformation.

Elle sortit de son appartement, fermant la porte tant bien que mal. Son déguisement était superbe, mais les griffes étaient moins agiles que ses doigts. Ensuite elle dévala les escaliers jusqu'au rez-de chaussée, sortit dans la rue, et se dirigea vers le métro. Elle n'y croisa que des inconnus, et peu portaient des costumes, mais reçu tout de même quelques compliments. Après avoir passé plus d'une heure à se préparer, c'était toujours agréable.

Elle arriva enfin sur place. 23H 00, en retard. Une petite assemblée était déjà présente devant les portes, commençant tout juste à entrer. Quelques visages connus, aucun à qui elle voulait parler. Pas pour le moment. Elle devait d'abord trouver sa cavalière, Evangeline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Pirate cavalière sans trace de cavalier   Sam 1 Nov - 15:00


Elle avait caché ses légers soupirs à son nouveau employeur. Son déguisement pour Halloween, préparé avec minutie, ne serait que du temps gaspillé : elle n'aurait tout de même pas pu dire à son mentor : "Heu ... serait-il possible que je ne débute qu'en novembre ? J'ai une fête prévue avec des amis pour Halloween !" Elle n'avait rien dit, avait fait bonne figure, travaillant à montrer ses capacités et à s'améliorer chaque jour. Puis, elle avait vu une annonce. Une annonce qu'elle n'aurait probablement pas remarquée si son réveil n'avait pas sonné 20 minutes trop tôt, si elle s'en était aperçue, ce qui ne lui aurait pas fait poireauter à l'arrêt de bus pendant 20 minutes. Dès qu'elle eut vu le feuillet, elle l'avait prit en photo, photo qu'elle avait regardé au moins cinq fois une fois assise dans le bus. C'était trop beau. C'était tellement ... tellement à point ! Au diable le fait qu'elle ne connaisse personne encore ! Au diable le fait qu'elle n'aurait pas de cavalier ! Elle en trouverait un sur place. Ou entre temps.

En rentrant chez-elle, à la fin de l'après-midi avant le bal, elle s'était immédiatement jetée sur ses préparations. Elle s'était pomponnée avec attention, enfilant un pantalon prêt du corps brun qui sortait directement de sa commode pour éviter les démangeaisons, ajustant les dentelles des manches amples, serrant avec quelques difficultés et soupirs le corset, glissant son pied dans les bottes montantes brunes typiques. Elle ajouta quelques détails à ses cheveux lâches. Enfin, elle attrapa le tricorne décoré, orné d'une massive plume d'autruche. Elle capta son propre miroir dans le miroir de la sale de bain. Un œil flamboyant, espiègle et farouche qui jouait à cache-cache derrière une mèche de cheveux. Elle eut une sorte de rire triomphant, parfaitement en accord avec son déguisement de pirate. Elle rit de plus belle en se souvenant d'une de ses idoles d'enfance : Grace O'Malley, alias Gráinne Ni Mháille ou Granuaile, chef à une époque du clan O'Malley. Celle qui avait inspiré son costume. Elle se demanda si elle avaient du sang commun tout en se maquillant, se servant de son ombre à paupière bistre pas tant pour souligner son regard cette fois ... que pour renforcer l'impression qu'elle avait passé un peu de temps en mer. Elle leur passerait l'odeur typique des marins du XVIe siècle pour cette fois. Finalement, elle retourna dans sa chambre et passa le long et lourd manteau. L'excitation montait. Ce soir, elle pourrai (enfin) se comporter comme elle l'entendait, parfois un peu masculine, souvent au bord de l'insolence. Au mieux, personne ne dirait rien. Sinon elle invoquerait puérilement le jeu du déguisement, et au pire elle dirait avoir abusé du punch. Ça allait aussi avec le déguisement. Un sourire prenait ses quartiers sur son visage. Elle avait la sensation qu'en enfilant le manteau, Grace prenait possession d'elle, comme avant de jouer un rôle. Mieux qu'l'Chan'ling, moi j'vous'dis, moussaillon !

Elle fit sensation dans le bus, puis dans la rue en se dirigeant vers le lieu de la fête.
Elle arriva enfin devant le lieu de la fête. Elle marqua un temps de pause, les poings sur les hanches, faisant remuer la garde du (faux, espérons-le) sabre. A l'abordage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zbigniew Onchoski
Citoyen
avatar


Messages : 98
Messages RP : 9
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24
Statut : Célibataire
Métier : Pompiste
Liens utiles : Mon Smartphone
Mon journal

Your Life
Lieu de travail: Station Esso
Situation financière: Pauvre
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Sam 1 Nov - 18:44

Halloween n'était pas très populaire en Pologne. Du moins pendant l'enfance de Zbigniew, car au fil des années, la fête avait pris de l'importance, jusqu'à atteindre une véritable ferveur, chez les petits comme chez les -plutôt- grands. En 2012, l'omniprésente Eglise Catholique de Pologne s'insurgeait même contre ces pratiques "obscènes", à trois jours de la Toussaint. Mais Zbigniew n'avait jamais fêté Halloween...jusqu'à aujourd'hui.

     En réalité, c'est en lisant l'Edito d'Etan qu'il prit connaissance du bal d'Halloween. Un événement somme toute très intéressante, se dit-il, mais il lui manquait deux choses essentielles : un cavalier, et un costume. Le premier fut assez rapidement trouvé. Parmi les rares connaissances de Zbigniew dans la ville, il y en avait une qui avait accepté, non sans montrer cependant quelques réticences. Il s'agissait de monsieur Egeworth, procureur, rencontré quelques semaines auparavant dans un café chic de la haute-ville. N'allez pas tout inverser non plus : Zbigniew n'a rien d'homosexuel, cette invitation était tout au plus amicale. De toute façon, monsieur Edgeworth n'était sans doute pas de ce bord, ce qui coupe court à tout quiproquo. Le second fut trouvé plus tardivement. Je vais vous raconter l'anecdote :
Un soir, notre pompiste fut invité à prendre un thé chez l'une de ses voisines. Vous la connaissez bien, il s'agit de notre juge municipale, Evori Stevensveld, qui avait d'ailleurs, pour information, refusé l'invitation de Zbigniew pour, je cite, "me rendre à cet événement en compagnie d'une personne de la plus haute importance". Donc, nos deux compères prenaient ensemble le thé, et la conversation dériva naturellement vers le bal, l'organisation, et les costumes. Notre pompiste n'avait alors aucune idée de costume, et encore moins d'argent pour s'en acheter. C'est alors que la juge proposa de fournir des habits de circonstance pour que Zbigniew soit déguisé. En "cauchemar des avocats". Ca promettait.

     Et voilà donc notre Zbigniew, flanqué d'un accoutrement qui, s'il n'est absolument pas adapté à sa catégorie sociale, lui va tout de même diablement bien. Attendant devant la salle de bal, il jeta un coup d'oeil à sa vieille montre, qui indiquait 22h38. Il était encore tôt, mais monsieur Edgeworth avait dit de l'attendre avec quelque peu d'avance. C'est qu'il est ponctuel, cet homme. Il faisait frais, mais Zbigniew n'en était nullement affecté, de par son sang polonais de puissant guerrier. Près de lui, de nombreux couples commençaient à arriver bras dessus - bras dessous, costumés souvent en zombies, sorcières, Batman, Elsa ou Miloup. Et Zbigniew reconnut au loin une silhouette familière, élégante, au cheveux gris. Chic, ce devait être monsieur Edgeworth !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evori Stevensveld
Juge
avatar


Messages : 247
Messages RP : 65
Arrivée à Etan : 03/09/2014
Féminin Âge : 25
Statut : Célibataire
Métier : Juge
Liens utiles : Mon téléphone
Mon journal
Posez-moi des questions si besoin

Your Life
Lieu de travail: Tribunal Fédéral
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Sam 1 Nov - 20:06

Le clou de la soirée? Ah mais mes amis, il n'était pas encore là. Dommage, Evi qui venait d'arriver en aurait bien rit. Ou bien avait-elle raté Zbigniew son voisin le pompiste affublé en Von Karma auprès de son petit Milou... Oh mais oui, mes enfants, quand ça allait arriver, ça allait être d'un drôle... Mais en attendant, il n'y avait trace d'aucun des deux, dommage.
Tenant fermement la main de son cavalier (fallait pas le laisser filer, il aurait encore fait n'importe quoi...) notre sorcière s'avança dans la foule.
Et bordel, c'quelle avait froid.


"Y'a du monde..." lui souffla son partenaire.

Et à vrai dire, pour lui répondre, elle devait baisser la tête. Oui. Baisser la tête, parce que son partenaire était un petit chat noir, haut comme trois pommes qui s'était imposé. Evi n'était pas t-rès bal d'Halloween au départ, mais pour faire plaisir à son neveu ou à sa nièce adorée, qu'est-ce qu'elle n'aurait pas fait! Il aurait fallu fouiller la bouse qu'elle l'aurait fait. Il aurait fallu décrocher la Lune et y foutre un drapeau de Luminon qu'elle l'aurait fait. Il aurait fallu aller au bal avec Zbigniew que.. Ah, oui, non, ça, elle l'avait pas fait. Mais sachez que, si par mégarde, son neveu lui avait donné la sainte mission de se trouver un cavalier parmi ses connaissances, elle l'aurait écouté.
Et si elle avait pu, elle serait bien venue avec Charles. D'ailleurs, si elle se pelait les miches c'était aussi pour voir sa bienveillante gueule, gueule d'ange qu'elle ne voyait absolument pas, là! Est-ce que par hasard... C'était possible qu'il se soit foutu de sa gueule?

Bon. Bref. Pas grave. La première musique résonna. Bon. Pas danser. Ben ouais, elle avait des plumes au cul, mais pas grand chose d'autre. A vrai dire, sa tenue? Elle se composait d'un bustier sans bretelle rayé noir et orange (ben, oui, Halloween, toussa...), de gants-mitaines-trucs tout aussi orangés, de plumes surmontant ce foutu bustier qui la serrait, mine de rien et d'un corsage, underbust, noir, tout con. Ah et puis elle avait des branches qui lui remontaient sur les mollets, des petites bottines noires et une baguette magique. Ah puis un chapeau aussi, hein, c'est une sorcière, pas juste une chaudasse. Mais non de dieu, la seule "jupe" qu'elle avait était tellement courte qu'elle pouvait pas danser, et en plus... C'était juste des plumes blanches et oranges, ptin! Trop court, ce machin, trop court, trop court! Tout ça parce qu'elle avait relevé le défi de Charles. Qui n'était PAS LA. Enflure va.

A coté d'elle, son cavalier de six foutues années voulait déjà aller au buffet. Ben ouais, y'avait des bonbons, pleins de bonbons, dont un punch surpuissant avec des yeux qui baignent dedans, la classe. Enfin, la classe, je sais pas, mais Evi elle les aurait bien bouffés ces enfoirés! Bon, ne pas les regarder. Ok.

Dans la pièce, plein de monde. Du coup, Evi restait encore plus à coté de Noé. Ben, oui, il avait un peu de la phobie sociale le gamin depuis quelques temps. C'était venu avec la mort de sa mère en fait, quoique avant il était déjà timide, mais là... Là c'était pire, il hyperventilait, toussa... Mais là, étrangement, ce soir, il était à son aise. Autant en profiter pour envoyer une photo à Charles, comme ça, s'il ne les trouvait pas... Quoi qu'en fait, ils auraient du mal à passer inaperçu, mais semble-t'il que Charles n'avait pas mis ses lunettes. Du coup, elle héla un gars au hasard dans la foule. Osef de savoir qui c'est, osef de "t'es charmante, wesh", en plus fallait qu'elle tombe sur un relou mais osef de ça, elle allait pouvoir envoyer une photo à c'connard de Charles pour lui montrer que tiens, connard, j'ai relevé ton défi, tes 20 livres tu peux t'les mettre au cul, cordialement.

Tout sourire dehors, Evi et Noé firent donc un coucou à la caméra, dieu ce qu'on a l'air con dans ce cas, mais c'était pour la forme, pour montrer qu'à défaut d'avoir eu les ballz de se lever et de donner sa lettre de demande à qui le voudra *kof kof... Edgy.. kof kof.. Zbibi, elle l'a tej, cette conne...*kof kof*elle avait au moins mis ce machin qu'elle avait reçu ce matin (j'te dis pas la surprise.)


"Cheese!" entonna joyeusement son cavalier.

Souriez, c'est pour la photo!:
 

_________________

ça pique!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Edgeworth
Procureur
avatar


Messages : 341
Messages RP : 68
Arrivée à Etan : 09/07/2014
Masculin Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Métier : Procureur
Liens utiles : - Ask
- Fiche
- Smartphone

Your Life
Lieu de travail: Bureau du procureur
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Sam 1 Nov - 22:21

Bon sang, qu'est-ce qu'il faisait là ? Que diable, Miles Edgeworth, procureur au tribunal des grandes instances d'Etan City foutait dans ce...cette blague ?! Sérieusement, le procureur avait du travail, il n'avait pas une minute à perdre dans ce genre d'événement stupide et inutile, surtout qu'il n'avait aucune raison d'être là, si ce n'est faire plaisir à son ami qui avait tant insisté à ce qu'il s'y rende avec lui. Un pompiste. Miles ne savait même plus comment il l'avait rencontré, mais bon, il l'aimait bien. Il n'avait rien à voir avec tous ces connards de magistrats -dont il faisait inconsciemment parti- qu'il avait l'habitude de rencontrer. Non, Zbigniew était quelqu'un de sympa, de marrant, de... de gentil, tiens. Et puis, des gens comme ça, on en rencontre pas tous les jours. Donc, oui, il était là pour faire plaisir à un ami, ou pour au moins se donner bonne conscience. Ces deux raisons sont parfaitement valables. Et, ne voyez rien d'amoureux là dedans. Pervers. Bref, Miles regardait autour de lui, la salle était pleine à craquer. La totalité des gens de cette ville semblaient s'être déplacés et déguisés pour l'occasion. Pratiquement tous venus en couple, Miles cherchait également son cavalier et... oh, seigneur, mais qu'est-ce que c'était que ça ? Je vous remets dans le contexte, Miles, en bon homme psychorigide qu'il était n'avait pas hésité à demander à Zbigniew de se pointer en avance, les retards lui tapant anormalement sur les nerfs.

Bref, devant le procureur de dressait une silhouette totalement... prosecutoriale. Non, en fait plutôt une silhouette Von Karmienne. En effet, le sang de Miles se glaça à la vue de son cavalier pour la soirée : le véritable sosie de son mentor. Sur le plan vestimentaire, j'entends. Et cela ne pouvait s'agir d'une coincidence. Miles se sentit même un instant ridicule avec son costume de vampire face à tant de classe de la part de Zbigniew. Mais, rassurez-vous, il revint vite à la raison. Non mais sérieusement ! Tout y était, le costume, le veston, la coiffure plus propre que d'habitude et surtout, le jabot. Miles tiqua d'ailleurs devant cette partie du costume, mais passons. Seigneur, est-ce qu'il se moque de moi ? Miles ne savait réellement comment le prendre. C'est vrai, posez-vous la question une seconde. D'un côté, une blague. Extrêmement bien réalisée et pour le coup plutôt tordante. Voir carrément tordante. C'est vrai, exhiber devant un type l'ordure qui a tué son brave papa, c'est salaud, mais ça reste plutôt amusant. De l'autre, une moquerie pure et simple. Ce qui avait fortement de quoi énerver monsieur à l'ego bien rempli. Et il faut dire que là... il avait une bonne raison de râler. Mais, étrangement... non, il décida de ne pas réagir. Un costume de Von Karma ! Eh, bien, c'était original. Miles soupira et haussa les épaules. Tant pis, il allait prendre sur lui, pour une fois.

Bref. Miles se rapprocha de Zbigniew, tentant au moins de lui faire un sourire en coin. Il lui serra la main accompagné d'un « Bonsoir », puis s'avança en compagnie de son cavalier en direction de la salle de bal. C'était beau. Oui, pas de doute là dessus, ça l'était. La décoration de la salle de bal d'Etan était tout bonnement magnifique, et ce fait ne datait pas d'aujourd'hui. Mais pour tout avouer, il s'agissait de la première fois que le procureur avait l'occasion d'en profiter. Enfin en profiter, pas vraiment. Si vous aviez vu cette masse de gens ! Diable, tout ce monde. Miles en fut presque angoissé, avant de se ressaisir. Non, mais sérieusement. Il n'allait pas être angoissé par une petite immense foule de rien du tout... Quoi qu'il en soit, il se dirigea vers le buffet. Il se servit un verre d'un « cocktail d'Halloween » (mieux vaut ne pas savoir ce qu'il y avait dedans, ça sentait fort l'alcool en tout cas) qui semblait avoir été préparé spécialement pour l'occasion et en tendit un à son poto. Moindre des choses, pas vrai ?

« Tiens. Avec modération, hein. »

Un sourire plus amusé se dessina sur son visage, cette fois. Restait à voir le reste de la soirée.

_________________

Zbig dans toute sa splendeur:
 


Merci Zbig again:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Andrews
Citoyenne
avatar


Messages : 37
Messages RP : 31
Arrivée à Etan : 01/11/2014
Âge : 25
Statut : Célibataire
Métier : Assistante à Lordly Tailor

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Dim 2 Nov - 19:50

Adrian était fatiguée. Le travail lui prenait tout son temps : lever à 6h, bouchons pendant une demi-heure, arrivée au travail, puis la pause à 13h, et puis… Et puis tout ça pour revenir chez soi et constater qu’on est seul. Alors Adrian décida que pour une fois, elle sortirait un soir. Et cela tombait très bien car justement, on était le jour d’Halloween et qu’un bal se tenait aujourd’hui dans la ville.
Malgré tout, Adrian n’était pas du genre à faire la fête et elle ne voulait surtout pas se déguiser. Tous ces genres de déguisements et de fêtes à la mode n’étaient pas du tout son genre et elle ne voulait surtout pas être ridicule. Mais elle savait aussi très bien que ne pas venir costumée était aussi le pire moyen de s’y faire remarquer. Ainsi, elle décida de faire le minimum et enfila ses vêtements noirs ainsi qu’un chapeau de sorcière trouvé dans le premier magasin sur le chemin du bal. Voici donc venir la sorcière Adrian Abelle, la sorcière la moins effrayante de tout le pays. Mais après tout, c’est derrière les visages calmes posés qu’on trouve les pires comploteurs, non ?

Adrian arriva finalement au lieu du bal d’Halloween. Tout le monde était ridiculement ridicule, dans des costumes de carnaval pour enfants démoniaques. Elle mit un certain temps à se décider de rentrer. Pourquoi était-elle là ? Qu’espérait-elle ? Elle ne connaissait personne, et personne ne la connaissait. Mais c’était une occasion de voir du monde. Et d’un autre côté, elle avait très peur qu’on la force à danser au milieu de tout le monde.
Mais la vue de rigolos habillés en Samouraï d’Acier dégoulinant de sang la fit sourire, et elle se dit que ce serait au moins avoir une personne avec qui elle pourrait parler de centres d’intérêts communs. Et la vue du buffet lui donna très faim. Toute sorcière a besoin de sa nourriture quotidienne pour pouvoir lancer des sorts maléfiques.
Et elle avait envie d’en lancer des sorts. Particulièrement au petit zombie de sept ans qui lui renversa malencontreusement son jus d’orange sur son beau pull noir, à peine entrée. Bon, orange et noir ça fait Halloween, donc ça ne se remarquera pas trop. Mais bon l’odeur du jus d’orange ne serait pas forcément agréable. Génial, on allait croire qu’elle vivait dans un verger ensorcelé.
Rapidement, Adrian s’ennuya. Personne ne venait la voir, et ce n’était évidemment pas elle qui allait aborder un vampire ou un loup-garou. Elle alla finalement s’assoir dans un coin pour lire, en priant pour que la soirée ne soit pas trop longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Dim 2 Nov - 21:35

Il n'était pas dans la tradition de Noctus de fêter Halloween. Comme toutes les fêtes, celle-ci avait perdu son sens le plus profond pour devenir une sorte de parodie. Bien sûr, quand il était gamin, il aimait y aller pour les bonbons. Les déguisements quand à eux l'avaient toujours fait se sentir bizarre. C'était ni agréable ni désagréable juste différent. Bref, même s'il préférait une bonne partie de console, les quelques affaires qu il avait eu lui avaient donné envie de se sentir plus vivant, ce qui signifiait... *roulement de tambour* Qu'il allait fêter Halloween.

Mais il allait le faire en ses termes. D'ailleurs le costume qu'il s'était choisi décrivait parfaitement ses termes. Il avait enfilé une chemise blanche, un pantalon noir avec une fausse queue d'équidé qui en sortait. Une cravate pour l'élégance que recouvrait un gilet et un imperméable. Enfin, après avoir rangé ses lunettes dans la poche de son imper, il enfila un masque en plastique représentant un poney noir façon dessin animé. Ce poney portait d'ailleurs des lunettes.

Était-ce du narcissisme ou du génie? Toujours est-il que peu de personnes pouvaient se vanter de se déguiser en eux même. Littéralement... Le teaser de Happy life Ethan avait montré une scène très précise issue de DR-6. C'était ainsi que l'avocat avait pu identifier qui représentait qui, et aussi quand il avait décidé qu'il suivrait la série dont il était le héros. Narcissisme définitivement.

La soirée devait commencer, il y a deux mots qui attirent l'attention de Noctus, mystère et surprise, ce qui avait été écrit pour le bal d'Ethan. Puisqu'il s'agissait d'un bal d'halloween, ce serait sûrement un truc fausse peur. Peut-être même un faux meurtre à élucider. Cela dit, il ne devait pas se faire d'idées. Qui irait résoudre des meurtres à 2h 00 du mat? Il était parti à pied, parce qu'honnêtement, marcher une bonne demi heure ça faisait du bien. Ca et conduire sans lunettes était dangereux, surtout avec un masque de poney!

Il y avait déjà des gens disséminés sur la piste et au buffet. Il ne pouvait pas voir qui était qui, à cause de sa vue très limitée, mais il pouvait au moins compter le nombre de tâches colorées. Dieu qu'il se sentait ridicule avec ce masque.


-Comme le dit un des héros de mon enfance... IIIit's Show Time!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maire
Maître du jeu
avatar


Messages : 77
Messages RP : 23
Arrivée à Etan : 09/06/2014
Masculin Âge : 51 ans
Statut : Marié
Métier : Maire

Your Life
Lieu de travail: Mairie d'Etan City
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Jeu 6 Nov - 19:33




~ 23h. Que la danse commence, les amis. ~
Oh tiens, votre cavalier(e) n'est pas là ? On dirait qu'il(elle) vous a posé un lapin...

ORDRE
Lygeia N.S Macdiarmada – Noctus Saneada – Deborah Lyons
Adrian Andrews – Evori Stensveld   – Zbigniew Onchoski
Miles Edgeworth




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Jeu 6 Nov - 20:07


Elle prit un programme d'un mouvement rapide de la main, souriant rapidement à la jeune "défunte" qui les distribuaient. Elle y jeta à peine un cil, empressée d'entrer dans la magnifique salle de balle pour "bambocher". C'est qu'elle s'était amusée à prendre quelques leçon de parler pirate, la donzelle ! Elle leva un peu le nez, chafouine, et jeta des regards plein de malice autour d'elle, faisant parfois taper deux perles de bois dans ses cheveux, ou sentant une petite plume beige lui chatouiller la joue. Et bien mes amis ... le défi de la soirée serait de trouver, au milieu de tous ses déguisements, un visage connu. Aussi élégante et merveilleusement agile qu'une goélette tout juste sortie du chantier naval, Lygeia naviguait dans la foule, la fendant sans effort, aidée par l'annonce un peu sèche de ses talons. Quant elle pensait que tout ce beau monde était venu pour fêter (sans vraiment s'en rendre compte) Samain, dieu de la mort ... celte. Et oui ! Halloween, avant d'être devenu l'industrie américaine qui faisait des grincheux, était une fête majoritairement irlandaise, ce qui n'était pas pour freiner l'ardeur de Lygeia à la fêter.

Elle vira presque totalement, l’œil harponné par un sosie de Von Karma le père, puis par un ... mince, comment ça s’appelait déjà ? Miloup ? Eh bien ! Son patron et tout ce qui s'en rapprochait étaient appréciés ce soir ! Elle salua d'un mouvement de tête un Sherlock Holmes qui la fixait d'un drôle d'air. L'air de valse lui aurait bien donné envie de danser. Ah ! si Beck avait été là ! Elles auraient fait un drôle de couple de danseuse à elle deux ! Mais au moins, elles auraient pu danser ! La boucanière fut prise d'un furtif mal du pays. Et l'apprentie juge qui avait décidée de se déguiser en Banshee ! Elle secoua la tête rapidement. Non. Elle s'était jurée de ne pas avoir le mal du pays. Encore moins en publique et surtout pas lors d'une fête, que diable ! Elle mit le cap sur ce qui lui semblait, à la façon dont les fêtards se pressaient, le buffet. Un proverbe irlandais disait : "Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable." sachant qu'elle n'allait pas se faire de tartines ici, il ne lui restait plus que la seconde option : Bourlinguer. Et plus "sérieusement" l’alcool déliait les langues et rapprochaient les gens. A défaut de trouver des têtes connues, elle comptait bien se servir de cette Grande Fête (qui méritait bien des majuscules) pour allonger son carnet de contacts.

Elle faucha un "cocktail d'Halloween" et ... réflexe du au personnage (et à la mauvaise éducation, mais ça c'est secret), faillit l'avaler cul-sec. La descente de la piraterie irlandaise ne se refait pas. Mais une voix, n'étant pas vraiment celle d'une sirène, l'accrocha dans tout ce brouhaha. Certainement parce que dans toute cette damnée ville, c'était la voix qu'elle connaissait déjà le mieux, si on ne comptait pas son chauffeur de bus habituel.
Tiens. Avec modération, hein.
Ça y est. Elle entendait des voix. Des voix qui surveillaient sa consommation d'alcool. Et dire qu'elle n'avait même pas bu son premier verre. Ou était-ce de l'alcool pur ?! Trêve de plaisanterie, elle fit volte-face et reconnut, de loin ... Une veste, surmontée de cheveux gris ... Naaaan... elle s'était trompée, c'était juste un imitateur.
Le doute était trop fort. Elle se glissa derrière le vampire, prenant bien garde de ne pas faire sonner ses talons cette fois ... Tonnerre de Brest ! Défi numéro un de la soirée, terminé. Comme une pro.

Ahoy ! C't-y pas mon cap'tain ?
Elle remarqua le Von Karma de plus tôt. Un ami surement. Elle salua les deux hommes dans un grand salut digne de l'époque, tricorne à la main, alors que la plume caressait le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Lun 10 Nov - 14:10

Noctus n'était pour ainsi dire pas très fête, comprenez par là que plus un groupe de personne est important, moins il avait envie de s'en approcher, déguisement ou pas déguisement. Il pouvait entendre des exclamations et des rires parmi le taches de couleurs que formaient les autres invités. Honnêtement, ne pas voir correctement constituait un réel handicap. Mais les gens étaient plus amusant sous formes de taches de couleur. De toutes façons quand il les voyait complétement, il leur prêtait moins d'attention. S'il pouvait se divertir à leurs dépend, pourquoi se refuser ce simple petit plaisir?

Bref de plus en plus de taches commençaient à se masser sur la piste de danse et quand le choix de musique entrait très certainement dans ce qu'il aimait, la force d'inertie était la plus grande. Donc plutôt que de se dandiner avec les autres pèlerins sur la piste de danse, il préféra obliquer en direction du buffet. Il n'avait pas particulièrement faim ou soif mais quand la compagnie n'était pas dans son trip, il était quand même venu à la fête et il fallait mieux éviter de ressembler à un ermite. Avait-il dit que son métier nécessitait qu'il ne soit pas vu ainsi.

Il s'approcha donc de deux de ces taches et leur offrit l'insigne honneur de devenir des individus flous. Parmi ces individus flous, il y avait une pirate qui se jetait sur une sorte de ponch qui allait aborder un vampire bordeau une sorcière et son marmot de chat noir et ah oui, un manfred Von Parfait.Comprenez par cette bref description qu'il n'avait toujours pas remis ses lunettes et qu'il portait toujours son masque. Ce qui était en quelque sortes parfait, car il connaissait un petit tour qui donnait l'illusion qu'il mangeait à travers son masque. Tour qu'il avait copié de la troupe Gramarye. Pourquoi? Parce qu'il était juste bizarre. Arrêtez de vous poser des questions rôôh!

Bref notre poney avocat était en train de savourer un de ces mini toasts du buffet quand quelque chose dans la voix de la pirate l'interpela. L'avait-il déjà entendue? Si oui cela nécessitait il qu'il retire son masque et mette ses lunettes. Nah trop d'énergie. Il écouterait juste voir s'il reconnaîtrait cette voix et aviserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah Lyons
Inspectrice
avatar


Messages : 84
Messages RP : 26
Arrivée à Etan : 16/10/2014
Féminin Âge : 25 ans
Statut : Mariée à son travail
Métier : Inspecteur

Your Life
Lieu de travail: Le Commissariat
Situation financière: Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Lun 17 Nov - 22:25

Pas de trace de sa cavalière. Toujours pas la moindre trace. A ce point, Deborah dut se rendre à l'évidence. Elle n'était pas là. Elle ne serait sans doute pas là avant longtemps. Non, elle ne serait sans doute jamais là. Elle lui avait posé un lapin. En temps normal, ça l'aurait énervée. En fait ça l'énervait. Mais ce soir n'était pas n'importe quelle soir. C'était Halloween ! Pour la première fois depuis sa sortie de l'académie, elle prenait un peu de temps pour s'amuser, hors de question de laisser un simple rendez-vous manqué tout gâcher! Au lieu de ça, elle se dirigea vers le buffet. La foule était compacte dans ce coin de la pièce, mais elle parvint à se frayer un chemin. Et quand quelqu'un la regardait ou faisait mine de se mettre entre elle et le punch, elle montrait les griffes en grognant pour de faux.

Pas mauvais, le punch, d'ailleurs. Elle n'était pas une grande fan de boissons alcoolisée, et si elle pouvait éviter la gueule de bois elle s'en porterait mieux. Avec modération, donc. Elle sirota doucement son verre en promenant son regard aux alentours. Au centre de la pièce, les gens dansaient. Par deux. Si elle avait été accompagnée, elle y serait bien allée elle aussi. Bah. Au moins elle profitait du buffet ! Un excellent buffet d'ailleurs. Largement meilleur que les sandwich de la cafétéria du post ou que les sushis tout préparés qu'elle mangeait presque tous les soirs.

Alors qu'elle allait piocher un petit four, un genre de mini tartelette salée, au saumon et à… quelque chose de vert, elle remarqua un homme seul, quelques mètres plus loin. Il portait un masque de cheval -non, de poney- et que cela ne semblait pas gêner pour manger. Sous le masque, il était bien plus quelconque. A part la fausse queue de cheval, bien sûr. Hmm, un homme seul, qui avait l'air aussi occupé qu'elle. Il ferait un bon cavalier. D'un pas décidé, elle fendit la foule jusqu'à lui, posant son verre vide sur un coin de buffet au passage. Une fois à sa hauteur, elle tapota son épaule pour attirer son attention.

" Excusez-moi ? "

Elle attendit d'avoir son attention pour lui adresser un sourire -un sourire un peu carnassier, la faute au déguisement, mais un sourire quand même. De toute façon elle n'avait jamais été douée pour sourire.

" Vous m'accorderiez une danse ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Andrews
Citoyenne
avatar


Messages : 37
Messages RP : 31
Arrivée à Etan : 01/11/2014
Âge : 25
Statut : Célibataire
Métier : Assistante à Lordly Tailor

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Mar 18 Nov - 18:43

Adrian lisait sans vraiment lire, il fallait dire qu’elle se sentait un peu hors du contexte avec son livre dans la main. Elle se leva finalement et cacha son visage de sorcière derrière son livre orangé. Elle ne voulait pas trop qu’on la reconnaisse, surtout si sa collègue Angela se montrait pour se moquer ouvertement d’elle.
Puis elle constata que tout le monde commençait à se mettre deux par deux. Elle commença à paniquer : était-ce une soirée où il fallait venir avec un cavalier ? La musique d’Halloween qui tournait en fond allait parfaitement bien avec la situation : elle se sentait seule au milieu de vampires et de fantômes. Non pas parce qu’ils étaient effrayants, mais parce qu’ils étaient accompagnés et dansaient par couple.

Génial, elle qui ne voulait pas se sentir à l’écart ce soir, c’était raté. Elle pensa alors à quitter discrètement la salle pour éviter toute remarque de qui que soit. Mais elle se rendit compte qu’elle n’était pas la seule dans son cas, il y avait par exemple un drôle de loup-garou qui s’empiffrait au buffet. Elle fut soulagée un bref moment, jusqu’à ce que la créature de la nuit se dirige vers un cheval pour apparemment l’inviter à dîner. Bon maintenant elle se sentait seule.
Sortir, rester ? Cette question la torturait au point qu’elle cornait son pauvre petit livre inoffensif avec ses mains tendues. La musique oppressante lui donnait juste envie de fuir en criant comme dans les films d’horreur mais si elle se faisait remarquer, elle ne s’en remettrait pas.

Adrian hésitait à aller voir quelqu’un mais elle avait trop peur, elle n’avait pas l’habitude de venir vers les gens, surtout quand elle ne voyait pas leur visage. Elle en avait vu des masques avec son ancien travail, et cela l’en avait presque dégoûtée. Mais à part le Samouraï d’Acier qui lui était sympathique, pas de ninja ou quoi que ce soit de la sorte à l’horizon.
Et puis elle n’était pas à l’aise et puis c’est tout. Pourquoi essayer quand on sait pertinemment qu’on n’arrivera pas à surmonter ses craintes ? Elle n’allait jamais à de soirées et c’était bien pour ça en premier lieu. Puis évidemment, le fait d’être entourée de gens qui ne pensaient qu’à boire ou à jouer les comiques pas drôles était un second point qui la poussait à rester voûtée au-dessus d’un bouquin dans son fauteuil chez elle.

Elle se sentit alors comme un écrivain face à l’angoisse de la page blanche. Quel devrait être son rôle dans ce bal d'Halloween où rien ne lui permettait de se sentir à sa place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evori Stevensveld
Juge
avatar


Messages : 247
Messages RP : 65
Arrivée à Etan : 03/09/2014
Féminin Âge : 25
Statut : Célibataire
Métier : Juge
Liens utiles : Mon téléphone
Mon journal
Posez-moi des questions si besoin

Your Life
Lieu de travail: Tribunal Fédéral
Situation financière: Aisée
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Mar 18 Nov - 21:00

Bon.
Ne pas danser.
Ne pas... danser...


-En piste!

Et sans plus attendre, l'Evi angoissée qui était venue avec son neveu pour lui faire plaisir mais qui avait peur de sa réaction se laissait aller à un peu de folie! Elle empoigna son cavalier et c'est parti mon kiki, tous les deux valsaient comme des petits fous! Bon, bien sûr, elle ne manqua pas de soulever son partenaire comme au plus profond d'un ballet, chose qui amusa le gamin à lui en arracher des rires de joie semblables à des gazouillements de petit pic vert. Noé kiffait sa race cette soirée dès son départ mais là, là, il était très content. Et Evi aussi mine de rien, leurs regards pétillaient tellement de la malice des mioches qu'à coté, un Champagne c'est un vin plat. Bah ouais, parce que ouais, leurs visages pouvaient être illuminés par la joie, oui oui, même celui d'Evi! Si je vous l'jure! Non de non!

Bref, la première danse passante (et Evi et son neveu ayant réussi à pa
s troooop s'faire remarquer), la juge et son petit protégé allaient entamer une seconde danse... Mais en fait, non, parce que entre temps, Noé avait vu des yeux en confiserie qui trônaient sur le buffet et figurez-vous que la tare de la tante était aussi présente chez le neveu. Ni une ni deux, il fila vers le buffet, entraînant sa tante dans la foulée. Sans trop faire attention tandis que la petite furie blonde devant elle filait, elle rentra en collision avec quelqu'un, se retourna brièvement pour s'excuser et eut à peine le temps de reconnaître son déguisement de Saneda qu'elle se retrouvait nez à nez avec le buffet et le punch. Et pas trop loin d'elle, elle aperçu une sympathique pirate et surtout... Surtout... Zbigniew. Non d'un chien, il l'avait fait. Il l'avait FAIT! Ah non, franchement, la vanne en valait la peine parce que là? C'était juste génial. Elle aurait bien ressorti son téléphone pour en envoyer une photo à Charles.. Mais tant pis pour lui, n'avait qu'à être là.

-Ch'est trop bon! lâcha son neveu, la bouche encore pleine d'une sucrerie en forme de globe oculaire. Ch'est d'la dynamite! ..Comme l'affaire DR-chiche!

Le gamin était trop fier de sa blague pour ne pas en rire et manquer de s'étouffer. Mais ça va, il finit par réussir à gérer son cycle et rattrapa cette gaffe. Tant mieux pour le coeur d'Evori parce qu'il venait de faire un bon monumental dans sa poitrine. En fait elle avait sans doute eu plus peur que Noé lui-même, mais que voulez-vous? Noé c'était la prunelle de ses yeux, quand bien sûr il ne passait pas son temps à embêter les gens. D'ailleurs, voilà qu'il passait entre les pattes d'un roi et slalomait auprès de la pirate de tout à l'heure, frôlant de peu un vampire... Pour allez chercher un verre de jus de raisin qui était là. Tiens, au passage, il chopa un Carambar. Et oh, shit, il salua Zbigniew qui, semble t-il était reconnaissable malgré tout, même par un gosse.

-Bonsoir, maître Von Karma! Que vous êtes joli, que vous me semblez beau! Huhu!

Non de dieu. Par tous les dieux d'la Terre, même. Sans doute qu'elle allait au devant de conneries de la part de ce petit. Qui ne manqua pas de saluer les deux autres d'une révérence.... Super... A part sa famille, qui faisait ça à tout bout d'chant? Ah oui, presque personne.
Bien la repère, biiiiien....


-Noé! Je- j- tu- t-t-t-... Evites d'importuner les ge-!

Ausitôt chopé, aussitôt reparti en cavale, le gamin. Faisant volte-face (parce qu'elle était pivoine et HORS DE QUESTION que ça se voit), Evori Stevensveld suivit donc le pas de Noé, pas léger qui la mènerait sans doute dans d'autres emmerdes...

_________________

ça pique!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zbigniew Onchoski
Citoyen
avatar


Messages : 98
Messages RP : 9
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24
Statut : Célibataire
Métier : Pompiste
Liens utiles : Mon Smartphone
Mon journal

Your Life
Lieu de travail: Station Esso
Situation financière: Pauvre
Particularités:

MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   Jeu 27 Nov - 8:17

Oh, bigre fichtre, que de monde ! Il y en avait partout, à gauche, à droite, devant, derrière, c'était la fête de la bière. Même si notre polonais préféré était plutôt habitué à la fête de la Wodka. Avec un W, oui. Le principe était simple. Celui qui arrivait à s'enfiler le plus de bouteille était sacré roi de la beuverie, avant, ben souvent, de rouler sous la table et de finir étouffé dans son propre vomi. La finesse à l'état brut, mesdames et messieurs.
Toujours est-il que ce n'était pas le but de la soirée. Zbib et son compère furent salué par une pirate que ce dernier semblait connaître, avant que la première danse ne soit annoncée. Ni une, ni deux, le pompiste allait pouvoir dévoiler à la face du monde son talent caché ! Cha-Cha, Rock'n Roll, Charleston, un vrai couteau suisse.


"Miles, m'accorde-tu cette danse ?"

Bien entendu, cette question n'appelait aucune réponse. Zbigniew attrapa Miles et entreprit avec lui une valse endiablée. Un pas de côté, un deuxième...le polonais dansait comme jamais. Rien ne pouvait l'arrêter, ni la foule, ni la vodka, ni rien. Les doigts glissés entre ceux de son compagnon, le regard rivé dans le sien, notre adorable couple écrasait la salle de sa superbe. Ils valsaient, valsaient, comme si rien ne pouvait les arrêter. Zbigniew semblait flotter tellement ses mouvements étaient fluides. Mais toute chose a une faim. Doucement, sans briser le contact visuel avec son partenaire, il relâcha son étreinte, mettant fin à ce moment de complicité sans égal. Notre aéroglisseur made in Poland se rendit au buffet, débutant alors son marathon des alcools forts. Autant dire qu'il était terminé avant même d'avoir fini : les cocktails n'étaient même pas assez forts pour qu'un litron fasse tourner la tête d'une préado. Quelle déception.

"Bonsoir, maître Von Karma! Que vous êtes joli, que vous me semblez beau! Huhu!"

Tiens, mais c'était le petit Noé, neveu d'Evori ! Mais comment venait-il donc de l'appeler ? Pas le temps de poser la question, le petit d'homme filait déjà entre les jambes des danseurs, suivi par une Evori Stevensveld rouge comme un bon vin, déguisée en sorcière très...très...très agréable à l'oeil.
Mettant plusieurs secondes à ses remettre de cette vision tout droit sortie de ses rêves les plus fous, Zbigniew apporta un cocktail à son charmant ami à la crinière d'argent.


"Dis-moi, Miles, le gamin, là, il vient de m'appeler Von Markarth, ou un truc du genre...ça veut dire quoi, ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal d'Halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bal d'Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Automne, Halloween, sécheresse.. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rpg . Life in a colored city :: Lieux publics-