AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Ven 24 Oct - 22:16


Le week-end ... période de repos pour beaucoup, demi-pause seulement pour d'autres, paradis des bricoleurs du dimanche. Ou des bricoleuses. Surtout lorsque celles-ci viennent d'emménager dans un nouvel appartement, seules et qu'elles veulent profiter du fait de l'voir rien que pour elles pour le décorer à leur goûts. C'était donc ce que faisait Lygeia, vêtue des vêtements les plus vieux usés et dégôlasse qu'elle ait pu trouver pour peindre la pièce principale de l'appartement, les manches retroussée, en fredonnant un air de son pays. Au milieu de son chant, elle se leva et ouvrit une fenêtre et la porte pour créer un courant d'air. Elle retourna à son ouvrage encore quelques temps puis se leva et observa, contente, le travail qu'elle avait déjà accompli. L'odeur insistante de White Spirit (tm), très loin des arômes de bergamotte qui flottaient dans son ancien appartement dû aux fréquentes visites de Beck, était désagréable mais elle ne pouvait qu’apprécier ce mur peint proprement qui réfléchissait la lumière "éclatante" de ce matin de septembre nuageux. Au moins les conseils des vendeurs des magasins de bricolage étaient fructueux, la pièce semblait plus grande et ceux malgré les cartons qui encombraient l'apartement. Elle essuya son front d'un revers de poignet, sans se rendre compte qu'elle y imprimait au passage un joli trait blanc qui faisait écho aux tâches sur ses vêtements et ses avant-bras.
Elle regarda le dernier mur à peindre. Celui-là serait taupe. Elle contourna le canapé et alla jusqu'à l'espèce de cuisine à l'américaine,  y rinça le rouleau avant de traverser à nouveau la pièce et de sortir dans le couloir, où elle avait laissé le pot de peinture dont elle avait besoin, si elle s'en souvenait bien. Elle souleva le pot de peinture au moment où elle entendit une porte s'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Sam 25 Oct - 5:12

Qui aurait cru que Gatewater Land serait aussi épuisant? En tout cas après avoir passé la porte de son appart à trois heures du matin, il plongea sur son lit et décida de ne plus jamais se réveiller. Les huit premières heures d'un sommeil sans rêve se montrèrent charitables, mais malheureusement, son corps fût sorti de cette torpeur annihilatrice pour assouvir un besoin naturel: la faim. Contrôlé par son estomac qui savait se montrer machiavelienm car après tout la faim justifiait les moyens, le corps de Noctus Saneada, futur grand avocat se mit à chercher dans les placards et le frigo jusqu'à constituer un festin composé de Corn Flakes de lait et d'un verre de jus de fruits. Summum du raffinement, mais définitivement pas un brunch.

Une fois son estomac calmé, Noctus resta un moment à somnoler sur sa table. La position assise n'étant pas la meilleure pour dormir. Enfin, le sommeil le quitta définitivement et il dût retourner à tâtons dans sa chambre avant de commencer la première tâche de sa journée, retrouver ses lunettes. Il était persuadé que celles-ci devaient avoir leur vie propre tant elles prenaient un malin plaisir à se cacher dans les endroits les plus invraisemblables.Après quoi, il se décida à faire un peu de rangement.

Commençant par la vaisselle, il se mit à fredonner des chansons de Disney, cela avait une vertu cathartique. À part le fait qu'il finissait toujours par se brûler avec l'eau chaude. Après ça on jetait les ordures à la poubelle, on rangeait, enfin on essayait, une heure de console, retour au rangement et enfin un peu de balayage. En jean et en te shirt, il enfila les chaussons lapin rose que lui avait offert sa mère et sortit de son appartement transportant les sacs poubelles vers le collecteur commun.

Il aperçut une jeune femme brune devant la porte voisine à la sienne, apparemment elle était à la mode grunge, ou peut-être que ces fripes étaient surtout utilisées pour peindre vus les tâches de blanc sur elle et la forte odeur de peinture qui émanait de derrière la porte. Honnêtement, il ne l'avait pas vu avant, mais les locataires se succédaient et honnêtement il ne leur prêtait pas vraiment attention.


-Euh salut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Sam 25 Oct - 16:22

Euh salut!
Elle leva les yeux vers un jeune homme, environ la vingtaine, qui venait de sortir de l’appartement accolé au sien. D'une corpulence normale, quoique grand, ses cheveux noirs pas tout à fait coiffés et sa tenue laissaient à penser qu'il venait de se réveiller. Rapidement, elle fit passer le lourd pot de peinture dans une seule de ses mains, le coinçant sur sa hanche pour pouvoir saluer dignement son voisin.
B'jour ! J'espère que je vous ai pas réveillé au moins ?
Son regard voulut, par habitude, analyser l'autre des pieds à la tête. Il resta aux pieds. Ou plutôt aux lapinous roses. C'était trop beau pour qu'elle l'évite. Elle eut un sourire narquois, qui faisait écho à l'étincelle moqueuse qui venait de s'allumer dans ses yeux verts.
Jolis chaussons, au passage.
Elle reprit le pot à deux mains et repassa le seuil de sa porte pour y déposer le pot de peinture. Dieu qu'il était lourd. Elle regarda encore une fois l'autre. Elle hésitait entre l'orgueil de dire plus tard qu'elle avait tout fait toute seule, comme une grande et l'envie de réquisitionner un peu de main d'oeuvre supplémentaire. Mais d'abord, la lesson numéro un de Maître Edgeworth : se présenter décemment.
Autant que je vous dise mon nom vu qu'il y a des chances qu'on se croise souvent, voisin ~
The name's Lygeia !

Elle retourna vers la porte, faisant bien comprendre qu'elle n'était pas contre un brin de causette.


Dernière édition par Lygeia N.S. MacDiarmada le Sam 25 Oct - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Sam 25 Oct - 19:40

Sa voisine le salua en ne manquant pas de commenter ses magnifiques chaussons ce qui ne le ferait en temps normal pas réagir. Mais vu qu'il venait de sortir de son appart, dans une tenue rapidement mise et qu'il venait de rencontrer la demoiselle. Alors la situation était on ne peut plus normale et il se contenta de hausser les épaules.

-Noctus Saneada, pleased to meet you.

Elle semblait vouloir continuer de discuter, et pour Noctus, tant qu'il pouvait éviter de faire le ménage, toute diversion convenait.

-Alors qu'est ce qui vous amène dans le coin?

Alors qu'il posait la question, il ouvrit une trappe dans le mur et y inséra ses sacs poubelles. Les faire glisser vers le conteneur l'avait bien amusé les dix premières fois ensuite c'était devenu une habitude. Ah le versatile être humain et ses plaisirs qui finissaient par ne plus en être!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Dim 26 Oct - 14:25


Elle observa un instant les lunettes de son voisin. Myopie ? Presbytie ? Vu son âge, elle opterait pour la myopie. Oui mais de quel genre ? Elle se traita de vieille curieuse in petto. Depuis quand analysait-on chaque personne que l'on rencontre ainsi ?
Noctus Saneada, pleased to meet you.
Elle lui servit un sourire en fermant à demi les yeux qui servait de "Me too.", comme il était de rigueur de le dire. Même lorsqu'on ne le pensait pas totalement. Cependant ... Sanaeda ? D'où venait ce sentiment de "déjà entendu" ? Saneada saneada ... Elle avait beau retourner le patronyme de Noctus, impossible de se souvenir où elle l'avait déjà entendu. Boarf, ça lui reviendrait au cours de la conversation. Ou un peu plus tard encore, au pire.

Alors qu'est ce qui vous amène dans le coin ?
Elle allait répondre. Elle en était à deux doigts mais elle fut brusquement intéressée par le geste que venait de faire Noctus.
L'immeuble est équipé de vide-ordures ? Mais c'est génial ça ! On ne me l'avait pas dit !
Son demi-enthousiasme cachait le fait que s'il y avait bien une tâche ménagère qu'elle haïssait de la manière la plus viscérale qui soit, c'était de devoir sortir les poubelles ! Faire le ménage pouvait encore lui permettre de réfléchir (et de ruminer), comme si remettre en ordre son chez-elle remettait en ordre son esprit, faire la cuisine ... et bien lui permettait de goûter à ses propres expériences, pour ensuite les faire subir à d'autres quand elle le pouvait. Quand à la lessive, aujourd'hui automatisée par des machines telles que les machines à laver et sèche-linge laissés au sous-sol à la disposition des habitants de l'immeuble, elle rendait cette tâche fort simple. Mais sortir les ordures ! Nein, no, non, niet, aon, NÍL ! Le vide-ordure l'en débarrasserait parfaitement.
Et pour répondre à votre question, Noctus, je suis venue ici pour le travail.
Elle ne précisa pas quel travail volontairement. Elle avait déjà assez compris, plus jeune, que les personnes réagissaient bizarrement lorsqu'elles savait que votre travail pourrait être un jour de les accuser. Ou en général, que vous aviez un travail relativement important. Elle n'avait pas envie que son voisin arrive un jour la bouche en cœur pour lui demander de lui faire sauter quelques contraventions. Elle n'avait pas non plus envie que l'on se méfie d'elle tout de suite. Ou de devenir tout de suite la conseillère judiciaire du pâté de maison. Tout se saurait suffisamment vite. Déjà que la gardienne était au courant. Elle s'appuya contre l'embrasure de la porte, sachant très bien qu'elle ne l'avait pas encore peinte et qu'elle ne le ferait probablement pas. Elle se réjouit quand même un peu de l'éclairage de ses fenêtres sans rideau (en mettrait-elle ?) qui éclairait parfaitement Noctus, alors qu'elle était en léger contre-jour.
Et vous ? Depuis combien de temps vivez-vous ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Dim 26 Oct - 17:37

Et voilà c'était le temps des questions réponses. Il n'avait rien contre, mais il préférait quand il avait quelque chose  à gagner à ce jeu. Il n'avait pas pu s'empêcher de remarquer, comme le reste du voisinage d'ailleurs, que Lygeia aimait les vides ordures. Ah souvenirs de jeunesse. Un peu plus et il allait dire que cela avait une odeur de citron vous voyez?

-Hmm, ça va bientôt faire un an que je suis ici, ma raison est un mix des deux études et travail.

Pourquoi ne disait-il pas qu'il était avocat? C'était juste un chouïa trop tôt pour associer Noctus à la profession de magistrat. Ça et puis son orgueil ne se satisferait jamais  de simplement dire eh ouais chuis avocat. Donc son métier n'était abordé que sur les scènes de crimes, ce qui pour le moment signifiait qu'il ne l avait encore jamais montré avant. Et honnêtement, il espérait qu'il n'aurait pas à se rendre sur une scène de crime, mais apparemment c'était chose courante chez les avocats. Parce que des fois, la police et le procureur ne révélaient pas tout ce qu'ils avaient trouvé. Bref un jour ou l'autre, il verrait la mort dans les yeux. Mais pas aujourd'hui.

Non aujourd'hui c'était jour de repos. Mais ce qu'il détestait dans ces jours de repos c'était la tâche phénoménale de ménage qu'il aurait à faire pendant ce jour de repos. Peut-être que si il s'était décidé plus tôt le travail ne serait pas si titanesque, mais pareillement, il ne supportait juste pas de faire une tâche aussi ennuyeuse que le ménage. Résultat des courses, ce qui était une simple tâche finissait par s'accumuler pour former un travail digne de figurer parmi ceux d'Hercule. Et malheureusement, il semblait incapable d'apprendre de cette erreur et encore une fois il était prêt à tout pour éviter de nettoyer son appart y compris continuer cette discussion avec sa voisine.


-Vous y arrivez avec la peinture?

Normalement ça devrait lui faire gagner quinze minutes de plus. Tout dépendait de sa voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Jeu 30 Oct - 23:44


Le gars face à elle n'avait pas l'air d'un grand bavard ... Ou était-il encore endormi ? Il semblait à peine la relancer pour faire la causette. Elle fronça à peine le nez à cette simple constatation, se demandant si elle l'agaçait à papoter dans ce cas.
Hmm, ça va bientôt faire un an que je suis ici, ma raison est un mix des deux études et travail.
Tiens, lui aussi ? Elle s'amusa de cette analogie et fut tentée de le bombarder d'autres questions : D'où était-il originaire ? Quels études faisait-il ? Il la coupa, lui posant une simple question. Une simple question qu'il n'aurait mieux fait de ne pas penser.
Vous y arrivez avec la peinture?
Elle s'était légèrement tournée vers son ouvrage. Seuls ses yeux se tournèrent pour lui jeter un regard de travers. Qu'est ce qu'il insinuait celui là ? Qu'une pauvre faible femelle dans son genre ne pouvait pas gérer le travail ô combien complexe et ô combien masculin d'étaler de la peinture au rouleau sur un mur là où, lui, grand mâle beau et fort tout gonflé d'orgueil pourrait venir jouer les princes en armure scintillante ?
Non non, ça va, merci. J'me débrouille.
Oui parce qu'il venait de tomber sur un os là, une coriace, une féministe ! Oui, bon, il n'avait peut-être rien d'isultant dans ce qu'il venait de dire et il l'avait probablement dit simplement pour être poli ... Elle passa ses ongles dans ses cheveux, déplaçant rapidement une mèche du coin de son œil. Elle se calma et reprit sur un ton bien plus badin :
C'est si mal fait que ça pour que vous vous sentiez obliger de proposer votre aide ?

Elle connaissait la réponse à cette question : non. Non c'était bien fait. Très bien même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Ven 31 Oct - 5:50

Il était intéressant de voir la mobilité du visage de sa nouvelle voisine, de curieuse et amicale, elle était passée d'enragée à en colère pour finalement arriver sur froide. Il pouvait voir le quiproquo se former. Elle pensait qu'il pensait qu'elle était incapable de peindre un mur. Alors qu'en réalité s'il y avait une personne incapable de peindre un mur, elle devait l'avoir sous les yeux. Noctus était tout simplement incapable de faire une activité manuelle. S'il pliait une feuille, les coins ne correspondaient pas, il restait des plis sur son repassage, à l'époque où il avait essayé les posters sur le mur, la feuille s'enroulait et les punaises tombaient au sol où elles étaient oubliées jusqu'à ce qu'elles se fassent remémorer de façon douloureuse. D'ailleurs ce manque d'implication dans les activités manuelles rendait la déco de son appart inexistante. Même son mobilier était spartiate. Il lui avait fallu une heure pour construire un lit qui d'après la notice prenait dix minutes. Vous pouvez imaginer que son talent pour le bricolage était aussi élevé que son talent dans les tâches manuelles.Bref une fois le bordel rangé, on se trouvait dans une pièce sans âme et froide.

Ce qu'il était en général avec les personnes sans intérêt pour lui, enfin il présentait une chaleur peu commune à ces personnes mais en réalité il n'avait aucun sentiment à leur égard. Les seules personnes auxquelles il tenait et desquelles il se souciait étaient sa famille, pas les oncles, les tantes ou les cousins, juste sa famille proche. Il avait bien une tante un chouïa plus intéressante que les autres.Mais celle-ci était en prison pour un meurtre commis il y a sept ans. Et il lui avait porté jadis la même admiration qu'à Miles Edgeworth. Un intérêt modéré et l'appropriation de ses techniques.

En voyant sa voisine il repensa à ce que sa chère tante lui avait dit. "Les gens qui montrent ouvertement leurs sentiments sont les plus faciles à tourmenter." Qu'il aurait été facile de rendre chèvre sa voisine, mais ce serait perdre son chronophage actuelle. Ça ressemblait un peu à Damocles en fin de compte, faire durer la conversation le plus longtemps possible sans que son interlocutrice ne s'en lasse, mais ce coup-ci il n'avait aucune information à extraire, ce serait un très bon moyen de réviser.

Il eût donc un sourire chaleureux qui mettait en confiance et une attitude plus ouverte.


-Comment voulez vous que je le sache?

Phase un, déstabiliser le rythme de la personne en face, phase deux s'excuser de l'avoir destabilisée. Cette technique, il l'avait tellement utilisée qu'elle en était presque naturelle. Aussi alors même qu'elle enregistrait ces mots, il prit un air gêné et se gratta l'arrière de la tête avec un sourire contrit.

-Excusez moi, je ne voulais pas paraître grossier. Ce que je veux dire, c'est que je n'ai pas vu comment vous avez peint ni même ce que vous peignez. Dans tous les cas vous devez mieux vous y prendre que moi, je ne suis pas doué avec tout ce qui est manuel.

Phase trois emmener la personne vers un sujet qui lui est plaisant.

-Lygeia... C'est bien ça? C'est un joli nom, d'où vient il?

Son rythme avait été posé, restait à voir si la demoiselle le suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygeia N.S. MacDiarmada
Procureure
avatar


Messages : 225
Messages RP : 17
Arrivée à Etan : 19/10/2014
Féminin Âge : 20 ans
Statut : Cœur à prendre ~
Métier : Apprentie de Miles Edgeworth
Liens utiles : Un smartphone
Un journal
Un agenda
Venez tailler la bavette

Your Life
Lieu de travail: Chez Miles Edgeworth.
Situation financière: (Très) Moyenne
Particularités:

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Sam 8 Nov - 1:53


Son voisin se répendit en excuses, alléguant qu'il ne pensait rien de ses capacités. Elle agita la main, faisant mine de chasser l'incident comme l'on chasse un moucheron. Bah, elle avait le sang un peu chaud mais ce n'était pas bien grave, c'était déjà passé. Elle entendit à l'étage le bruit d'une porte que l'on ouvrait, laissant entendre le petit boucan d'une famille.
Dans tous les cas vous devez mieux vous y prendre que moi, je ne suis pas doué avec tout ce qui est manuel.
La jeune irlandaise ricana, à la fois espiègle et mauvaise comme de la canaille.
Donc vous vouliez prendre des leçons en douce, dans ce cas !
A l'étage supérieur, ma porte se refermait avec de longs cliquetis de clefs remuées. Deux enfants papotaient à bâtons rompus, formant une sorte de bourdon aigu. Elle discernait mal leurs mots mais les principaux sujets étaient les dernières aventures d'une Emily, ce qu'il faudrait acheter et le plus jeune demandait à ce que l'on rentre à temps pour son épisode de Happy Life, puisqu'il tenait à savoir si Felix allait retrouver sa chaussette.
Lygeia... C'est bien ça? C'est un joli nom, d'où vient il?
Haha, thanks.


Elle ne répondit pas de suite, entendant le bruit lourd des pas descendant l'escalier. Une femme à la peau mate, les cheveux enroulés dans un foulard apparut, flanquée d'un garçonnet et de sa sœur aînée. Les enfants pépiaient à qui mieux mieux et se chamaillaient à présent à propos des différents personnages, partageant déjà leurs petites théories. Lygeia salua la famille, attendrie, avec pour toute réponse un petit signe de tête un peu nerveux de la mère qui regarda curieusement les deux jeunes voisins qui discutaient avant de continuer sa descente dans l'escalier, une fois le palier traversé.

A vrai dire, cela vient de la mythologie grecque : Lygeia était une sirène.
Elle eut des étincelles malignes dans le regard. La première Lygeia était une mangeuse d'hommes, une grande fan des croques-monsieurs , pas la charmante petite sirène petite sirène d'Anderson qui préférait se suicider plutôt que d'étriper son salopard de prince. Cela aurait pu donner une idée de la donzelle à laquelle Noctus parlait, si l'on croyait aux superstitions voulant qu'un prénom décide un caractère.

Noctus ... ça vient de nocte, la nuit en latin, non ? C'est joli ! Original !
Et de circonstance ! Noctus avait les cheveux et les yeux d'un noir de nuit, augmentant le contraste avec sa peau claire.
Et d'où viens Saneada ?
Elle n'estimait quant à elle pas utile de donner sa nationalité : son accent parlait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctus Saneada
Avocat
avatar


Messages : 241
Messages RP : 67
Arrivée à Etan : 06/09/2014
Masculin Âge : 24

MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   Mer 3 Déc - 9:53

Alors qu'elle s'apprêtait à lui répondre, les voisins du dessus descendirent dans un vacarme enfantin enjoué. Pas très étonnant quand on prenait en compte le fait que deux d'entre eux étaient des enfants. Les sujets avaient tendances à aller très vite de l'un à l'autre. Bref, il les avait déjà entendu par le passé voir aperçus, ils ne lui avaient pas laissés grande impression, et il était incapable de dater leur arrivée ici.Ils avaient remplacé une locataire morte de vieillesse. Cela avait été perturbant, un message très clair qu'il avait constaté, la vie continuait et dans son élan elle détruisait ce qui avait été créé auparavant. Le seul souvenir qui restait de la vieille dame était en lui. Curieusement, il avait décidé de discuter avec sa pierre tombale... Une sorte de bouée du passé... Lui qui lui disait à peine bonjour de son vivant, voilà qu'il se montrait beaucoup plus volubile envers un morceau de pierre. Il commençait généralement par lui raconter sa journée, avant d'enchaîner sur des questions philosophiques, des questions qui, une fois qu'elles avaient résonné dans l'air finissaient par le laisser vide. Il ne pensait pas à elle comme une confidente, c'était juste un coup de fou, un besoin de s'isoler des vivants, cette pierre au milieu de ces autres pierres, elle était la décharge où il jetait ses élans poétiques, ses questions existentielles et ses aspirations humaines.

Les enfants s'éloignèrent et Lygeïa reprit. Donc c'était un nom grec, maintenant qu'il y pensait il avait déjà entendu ou lu un équivalent masculin, Lygeïus.Il ne se souvenait juste pas où. Savait elle que le y grec se prononçait "ou" et que par voie de fait son nom se prononçait comme celui d'un certain pokémon. Il irait peut-être vérifier si les deux étaient liés, après tout... Il n'était pas rare que les mangakas s'inspirent de l'antiquité occidentale. De plus il s'agit d'un pokémon abyssal avec un chant mélodieux, et les sirènes grecques ressemblaient à des poissons autant qu'il y voyait sans ses verres. En fait, les anciennes représentations en faisaient des oiseaux qui vivaient sur des rocs au milieu de la mer. Et quand les marins suivaient leur chant, ils s'abattaient contre les dits rocs et permettaient à leur peuple de perdurer.


*Et bon appétit bien sûr!

Elle finit par l'interroger sur son nom. C'était tout à fait de bonne guerre, et ce serait mal connaître octus que de penser une seule seconde qu'il ne s'était jamais googlé. Oui Noctus signifiait nuit et c'était un nom qu'il avait appris à aimer, c'était pas facile en étant gamin, mais chacun avait sa croix à porter.  Au moins, il était sûr de ne trouver personne avec ce nom. C'était son nom à lui, l'une des marques qui le rendaient unique, alors bien sûr qu'il allait parader avec!La nuit, oui il était la nuit il avait une part de ténèbres importante, une dont il ne pouvait pas situer l'origine, il savait qu'étant gamin il n'avait pas ce... mépris de l'espèce humaine. Mais que maintenant il le possédait. Et plus ce mépris grandissait, plus son désir de briller augmentait. Car il n'était pas n'importe quelle nuit. Il était la nuit purificatrice. Car naturellement il avait enquêté sur la signification de son nom, et il avait choisi la plus glorieuse.

-Honnêtement, je ne sais pas, ma famille est en Angleterre depuis quelques générations, mais je possède aussi de la famille en Borginie. De plus le seul sens que j'ai trouvé est espagnol: Saneada vient de sanear, purifier, nettoyer. Et puisque c'est un participe passé je suppose que ça veut dire un truc comme pure. Donc ce serait la nuit pure mon nom. Oui je sais ça fait idiot.

Il eût un rire gêné compta mentalement et changea de sujet.

-Vous avez dit venir pour le travail c'est ça? Vous avez déjà trouvé ou vous êtes en prospection?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Très cher voisin(e) ... [prio Noctus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Très cher frère
» Envie de jouer, très cher ?... [PV ; Zeyros]
» Nos chers voisins [Irving]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Non c'est non très cher...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rpg . Life in a colored city :: Zone résidentielle-